Essai Video : Dacia Sandero Stepway 2021 – Eco G-100 & TCe 90 CVT

Dacia revient très fort avec la Nouvelle Sandero Stepway. Une version Confort qui débute à 13 890 € et qui contient tout ce qu’il faut pour être bien sur la route en 2020. On part l’essayer en vidéo.

Essai Dacia Sandero Stepway Confort

Aujourd’hui je vous propose de découvrir l’essai vidéo de la Nouvelle Dacia Sandero Stepway 2021 ! Jusqu’ici on identifier Dacia comme LA marque low cost, avec ce petit côté bas de gamme bien ancré dans un coin de la tête, disons le. C’est pourtant la voiture la plus vendue aux particuliers sur le territoire européen et cela prouve bien que la recette a du sens et par conséquent un public très attentif à leur budget automobile.
Pour la troisième génération de sa Sandero (en version Stepway finition Confort ici), Dacia a très fortement travaillé pour toujours coller aux besoins de ses clients mais aussi aux tendances actuelles. Autrement dit, il était nécessaire de renforcer le style de la Sandero mais aussi son approche technologique/multimédia pour suivre les évolutions de nos vies et nos envies.

Dans cet essai vidéo vous verrez très concrètement que Dacia a su trouver la bonne solution pour changer la perception de cette Sandero Stepway. Tout est mieux et le côté low cost commence à se faire bien discret pour ne pas dire imperceptible. Sur le style extérieur, la version Stepway Confort se rapproche clairement du Dacia Duster 2, c’est musclé, identifiable et presque sans défauts particuliers. On pourrait noter le manque de caractère de la face arrière, mais c’est probablement un choix visant à privilégier au maximum le volume intérieur (on est très proche de la génération précédente dans le dessin)

Dacia Sandero Stepway 2021 : Habitacle & Dacia Media Nav

A l’intérieur, clairement pour le prix, je n’ai quasiment rien à dire, c’est un intérieur que je pourrais quasiment qualifié de chaleureux. En tout cas il est accueillant et confortable, le seuil détail qui dénote à mon sens c’est le volant.

Le point fort de cette nouvelle Dacia Sandero Stepway, c’est son approche intelligente des besoins en multimédia. C’est certainement un des points de développement clé d’une voiture moderne aujourd’hui et c’est aussi un point qui coûte cher. La malice de Dacia c’est de majoritairement se reposer sur des éléments déjà existants pour pouvoir tirer les coûts vers le bas.
La solution proposé sur notre Sandero est le Dacia Media Nav (version la plus haute en gamme), un grand tactile de 8 pouces qui surprend par sa réactivité. En fait, Dacia a fait le choix ne pas y mettre de superflu, pas de transition inutile, de surcouche sans fin, le système s’en tient à l’essentiel. Encore une fois la recette misant sur le simple et efficace l’emporte et c’est un très bon point.
De base sur la Sandero Stepway en finition Confort à 13 890 €, vous aurez droit au Dacia Media Display, soit exactement la même taille d’écran mais sans la navigation intégrée. Vous devrez donc utiliser votre smartphone et le support intégré pour profiter de la navigation de votre téléphone via Android Auto ou Apple CarPlay. Pour 200€ de plus, vous aurez le droit au Dacia Media Nav.
Pour les finitions plus basses, Dacia a mis au point le système Dacia Media Control, qui encore une fois se repose sur nos smartphone pour ne pas alourdir l’équipement de la Sandero (et donc son prix).

La Conduite sur Route

Sur la Route, la Dacia Sandero Stepway montre son évolution. Plus confortable, douce et facile à prendre en main. Il est difficile de ne pas y voir des avantages, surtout dans sa version Eco-G 100 couplée à une boîte manuelle à 6 rapports. Peut être un peu trop souple en terme d’amortissement et donc de tenue de caisse, les amoureux de conduite n’y trouveront pas forcement leur compte. A noter les pneumatiques à très gros flanc de la version stepway qui doivent forcément jouer sur le comportement. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de prendre en main la Dacia Sandero Classique. Quoi qu’il en soit, pour un usage fonctionnel et pratique, il n’y a rien à dire.

Du côté de la motorisation TCe 90 couplé à la boîte automatique CVT. Le système fonctionne et la boîte automatique reste toujours plus confortable au quotidien mais j’ai un bémol. Le choix d’une boîte CVT plutôt que l’EDC que l’on connaît bien chez Renault apporte un petit désagrément en sonorité dont je me passerais bien. Ce n’est pas rédhibitoire et je pense même que la majorité du grand public, particulièrement les plus urbains, n’y verront pas de problème. Toujours est-il que ce sentiment d’être un peu trop haut dans les tours dès que je sollicite un peu le moteur ne me plaît pas. C’est léger, mais pour ceux qui sont comme moi, vous n’aurez qu’une envie, c’est trouver le moyen de passer au rapport supérieur, à la chose près qu’il n’y en a pas.

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *