Petit Facelift pour les Mercedes S Coupé et Cabriolet

A l’occasion du salon de Francfort, Mercedes offre à ses Classe S Coupé et Cabriolet un petit restylage permettant aussi une légère mise à jour technique comme ce fut le cas sur la berline quelques mois en arrière.

Visuellement, il sera nécessaire d’avoir un oeil expert pour différencier la nouvelle S Coupé/Cabriolet dans la rue. En effet, les modifications se limitent à quelques changements sur les pare-chocs, à de nouvelles jantes ainsi qu’à l’adoption de nouveaux feux OLED à l’arrière qui permettent une nouvelle signature lumineuse. A cela, on ajoutera sur les versions AMG l’adoption de la calandre Panamericana inauguré sur l’AMG GT R et qui devient la signature AMG sur toute la gamme.

A l’intérieur, peu de modifications sur la planche de bord qui reste probablement l’une des plus luxueuses de la production automobile. On notera toutefois un nouveau système baptisé « Energizing Comfort » qui contrôle ambiance lumineuse, climatisation, diffusion de parfum et sièges massants en fonction de l’humeur des passagers. Le système infotainement est aussi mis à jour avec notamment la dernière génération du GPS Command.

Sous le capot, notons quelques évolutions avec tout d’abord un V6 de 367ch qui équipera la nouvelle S450 qui a été revu pour plus d’efficience avec notamment un système automatique permettant de rouler au point mort sur l’élan de l’auto. Au dessus, les versions S560  reçoivent un V8 4.0L biturbo de 469ch et 700Nm. Côté AMG, la principale nouveauté la S63 AMG qui remplace son V8 5.5L par le plus récent 4.0L V8 et gagne 27ch en offrant désormais 612ch et 900Nm de couple. Associé avec une nouvelle transmission « AMG SPEEDSHIFT MCT 9G » et aux 4 roues motrices, la S63 AMG 2018 effectue le 0 à 100km/h en 3.5 secondes et atteint 300km/h en pointe (avec l’option permettant de faire sauter la bride à 250km/h). La S65 AMG demeure inchangée avec son gros V12 biturbo de 630ch.


EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.