Porsche Cayenne 3 : Évolutions sans révolution

Le Porsche Cayenne a lancé la mode des SUV sportif, et a participé grandement à la réussite du constructeur allemand depuis plus de 10ans. Il était donc crucial face à une concurrence agressive de le renouveler sans toutefois changer la recette qui en a fait une référence sur le marché.

Et il est vrai qu’en posant son regard sur la face avant de cette toute nouvelle génération, on pourrait penser à un simple facelift tant il ressemble à la seconde génération. Le constat étant le même concernant le profil, c’est finalement la partie arrière qui constitue la véritable nouveauté esthétique. En effet, le nouveau Cayenne adopte des feux fins qui se rejoignent sur la hayon comme pour la Panamera, ce qui corrige l’arrière un peu trop impersonnel de son prédécesseur. Ses dimensions évoluent légèrement à la hausse avec +6cm en longueur et +4cm en largeur.

L’intérieur évolue de son côté assez franchement pour intégrer le grand écran 12.3″ qui fait migrer les aérateurs en-dessous de ce dernier. L’instrumentation évolue aussi, avec un mélange entre un vrai compte-tour et des écrans permettant d’afficher diverses informations. Notons aussi que la partie centrale est moins infestée de boutons, ce qui participe à rendre l’habitacle bien plus moderne.

Sous le capot, seules deux versions seront disponibles au lancement. Le Cayenne d’entrée de gamme utilise un V6 3.0L turbo de 340ch et 450Nm de couple et la version S utilise de son côté un V6 2.9L biturbo de 440ch et 550Nm de couple. Ces moteurs sont associés à une boite automatique Tiptronic S à huit rapports qui envoie la puissance aux 4 roues motrices. En version S, il ne faut que 4.9 secondes à ce gros SUV pour atteindre les 100km/h, ce qui promet pour les version Turbo et Turbo S. Il se murmure aussi qu’une version Turbo S E-Hybrid, forte d’environ 700ch, soit en chasse du record du Nurburgring pour les SUV.

Côté châssis, le nouveau Cayenne gagne en poids avec -65kg sur la balance pour la version de base avec 1.985kg. Autre nouveauté qui devrait grandement augmenter l’agrément de conduite, Porsche a doté son SUV de 4 roues directrices. Par ailleurs, les suspensions ont été revues et il est possible d’avoir le Porsche Surface Coated Brake (PSCB), un nouveau système de freinage avec des disque de frein en fonte grise avec revêtement en carbure de tungstène. L’intérêt est multiple : meilleur freinage, moins d’usure et moins de poussières.

Le Porsche Cayenne est proposé au prix de 77 184 € et le Cayenne S vous en coûtera 94 464 €.

EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.