J’ai été copilote d’Ari Vatanen sur le Tour Auto 2017 !

Quand vous accompagnez Ari Vatanen en copilote sur le Tour Auto 2017, ça fait forcément une belle histoire. A découvrir en vidéos, textes et photos tout de suite.

BMW France m’a donné l’occasion de passer une journée en copilote d’Ari Vatanen, pilote légendaire du Rallye et Rallye-Raid que l’on ne présente plus. Une journée folle à bord de la BMW M4 Coupé Magny Cours Edition produite à seulement 10 exemplaires aux côtés d’un homme exceptionnel. Cela fait 3 jours et j’ai encore du mal à m’en remettre. Comme souvent, je vous propose de découvrir cette journée folle en vidéo, je n’ai pas pu tout filmer mais j’essaie de vous raconter quelques anecdotes imagées de cette première étape du Tour Auto 2017. Pour un récit plus détaillé c’est juste en dessous et pour éviter un méga pavé, je diviserais tout cela en 2 partie.

Expérience hors norme

J’en ai vécu de beaux moments au cours de ces 4 années à voyager, essayer et découvrir pour Planète-GT, des moments fous et quelques galères, mais toujours avec un certain plaisir. Chaque fois on vit un peu de rêve et on se demande s’il est possible de faire mieux. Aujourd’hui la journée que je vais vous raconter dépasse pas mal de tous ces événements et je ne l’avais pas spécialement vu venir, mais pas pour les raisons que vous pensez.

Il est aux environs de 5h du matin et je me rends au Grand Palais pour rejoindre l’équipe BMW France et Ari Vatanen. Je ne vous cache qu’en moi frémit une petite pression, ma mission du jour n’est pas seulement d’être là pour suivre Ari et faire de la figuration. Non non, je suis bel et bien son copilote, avec la mission officielle de l’assister dans la navigation du jour qui doit nous mener du Grand Palais de Paris jusqu’au Quai Vincent de Saint Malo, le tout en s’offrant une petite escale au Circuit Bugatti du Mans, rien que ça.

L’histoire est simple, si je fais n’importe quoi, Ari ne m’aimera pas, j’aurais honte, je pleurerais certainement en cachette et le malaise sera totale dans la voiture. Pas de quoi avoir la pression…

A peine arrivé devant le Grand Palais, pas le temps pour une formation roadbook, j’ai à peine le temps de contempler notre merveilleuse M4 du jour et de rencontrer Ari Vatanen pour la première fois que me voila à ses côtés dans la voiture. J’essaie directement de me familiariser avec le roadbook alors qu’Ari suit encore le convoi de BMW, mais Monsieur Vatanen n’est pas pressé et dans ma tête je sens qu’il me teste un peu. Moi je me demande pourquoi il ne colle pas le convoi, le temps que je comprenne le roadbook. 🙂

Ari commence donc à me poser quelques questions sur ce que je fais, et évidemment j’essaie de répondre tout en gardant un oeil, sur les notes. Il faut noter qu’Ari parle très bien français, je m’attendais à devoir lui parler anglais et même si je gère ça plutôt bien, ça ajouté une petite pression. En quelques minutes on est tous les 2 à l’aise et continuons à prendre nos marques. Ari a peu dormi, moi aussi et c’est une journée folle qui ne fait que débuter. C’est à ce moment alors que nous sommes enfin sorti de Paris que je m’échappe quelques secondes dans mon esprit pour réaliser que je suis en voiture avec Ari Vatanen, un véritable héro du volant. Je ne le sais pas encore à ce moment, mais je suis en train de passer une des plus belles journées de ma petite vie d’aventurier de l’automobile.

BMW: Une voiture d’exception

Laissez moi quelques instants pour vous présenter notre véhicule. Nous sommes à bord de la BMW M4 Coupé Magny Cours Edition présentée quelques semaines plutôt lors du partenariat entre BMW France et les dirigeants du circuit. Une édition très spéciale produite à seulement 10 exemplaires et c’est la version 0/10 qui est à notre disposition sur ce Tour Auto 2017. Sous le capot un moteur boosté à 450 chevaux et à l’extérieur un pack M Performance fait de carbone qui vient augmenter son agressivité comme il se doit.

Cette version a la spécificité d’être vendue au sein d’un pack qui inclus la voiture, une moto BMW SR1000RR et une montre BRM Magny Cours Edition pour un total de 180 000 € ! Une édition très spéciale vous dis-je. Le simple fait d’être à bord de cette M4 offre déjà sa part de magie à cette journée et encore plus avec Ari à son volant.

Le soleil ne s’est toujours pas levé quand nous arrivons à la première étape du roadbook du jour, le Chateau de Neuville. Il faut savoir que la veille je n’ai pas pu participer à la soirée d’introduction du Tour Auto qui réunissait toutes les voitures participantes sous la verrière du Grand Palais. Revenant de Spa-Francorchamps, je suis arrivé bien trop tard et c’est donc à cet instant précis que j’ai réellement pris conscience de la folie que représente le Tour Auto. Alors que seul les voitures ouvreuses et VIP sont sur place, je vois toute l’organisation du Tour Auto s’afférait avant l’arrivée des participants au Chateau. Avec Ari nous sommes la voiture ouvreuse 000, on est donc toujours devant les participants et c’est presque dommage mais on admirera le spectacle un peu plus tard. A peine le temps de croiser les copains qu’il faut déjà que je retourne à notre M4 Coupé pour réveiller Ari. Certainement formé durant toutes ces années de pilote, il peut s’endormir en un rien de temps. A peine 10 minutes de sommeil et un petit café que je viens de lui donner et le voila prêt à repartir pour la suite de cette merveilleuse matinée.

Le jour s’est entièrement levé et l’on commence enfin à rencontrer le public au bord des routes. C’est d’ailleurs au premier checkpoint que j’ai l’occasion de réaliser qu’Ari Vatanen ne laisse vraiment pas les amateurs du Tour Auto indifférents. Le nombre de personnes cherchant à faire une photo, obtenir une dédicace ou juste lui serrer la main est déjà surprenant alors que la journée débute à peine. Il doit être aux environs de 8h du matin et une petite foule est déjà en place dans la petite ville qui marque notre second arrêt du jour. A peine la voiture posée sur un parking que les personnes présentes commencent déjà à approcher très poliment Ari pour lui parler, demander des photos ou simplement lui serrer la main. Ce que je note particulièrement, c’est le respect qui lui est montré, chaque approche est douce, chacun attend son tour et surtout Ari prend le temps pour tout le monde. Après un petit bain de foule, les officiels m’informent que nous devons repartir et je réussis à extirper Ari du public pour repartir direction la première section chronométrée du Tour Auto.

La Spéciale

Je dois vous avouer que je n’avais pas eu le temps de préparer ma journée sur le Tour Auto, j’avais pourtant lu le très bon article d’Antoine du GDB qui était à ma place de copilote 1 an plus tôt mais le temps m’a manqué. Revenu tardivement de Spa la veille, j’ai eu le temps de rentrer me coucher avant d’attaquer cette merveilleuse expérience.

Mais voila que les choses sérieuses commencent, la spéciale. A ce moment dans ma tête c’est le feu, la pression est totale, des vidéos embarquées d’Ari roulant à des vitesses ahurissantes me repassent dans la tête et je me dis que je vais tout foirer 🙂 Je ne suis qu’un être humain classique, je ne peux pas suivre le rythme de la Légende Ari Vatanen ! Heureusement Ari me sort cette petite phrase « Tu vas être déçu, on va y aller tranquille » cela me rassure un peu alors que je survole le roadbook jusqu’à ce que je réalise que nos notions de tranquillité ne sont pas forcément les mêmes…

Mais pas le temps de réfléchir nous voila partis ! Et là quel moment, un rêve de gosse. Ari au volant, moi aux annonces et le moteur de la M4 Coupé Edition Magny Cours sonnant la bande originale à 4 pots de cette session de bonheur. Imaginez qu’à cette instant dans ma tête je crie « DONNE TOUT ARI !!! » pendant que mes yeux essaient de suivre le rythme, identifier ou nous sommes et ce qui arrive via le roadbook sans perdre de vue le compteur kilométrique me permettant d’à peu près me situer.

Par chance, le roadbook n’était pas le plus précis du monde et n’annonçait que les courbes importantes, me laissant un peu de répit pour admirer le maître en action. Ari au volant qui m’écoute pour le peu d’info que j’ai à lui donner, tirant légèrement la langue en signe de concentration mais qui prend le temps de klaxonner et saluer le public présent sur le bord de la route.

On finit par arriver à la fin de cette section spéciale, je suis au top et Ari m’annonce qu’il faut imaginer que les meilleurs mettront environ 1 minute de moins que nous. J’ai juste envie de les voir passer mais nous devons continuer direction le merveilleux Circuit Bugatti au Mans.

La suite de cette aventure arrivera dès que possible… 😉

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

2 Comments

  1. Xguilx1

    8 mai 2017 à 11:14

    Waouh petit veinard !
    Et merci pour ce reportage passionnant !

    NB : j’ai pas forcément fait attention après, mais au tout début de ton article, c’est « vous accompagnez » avec un z. C’est juste que ça fait bizarre de démarrer avec une faute 😉

  2. Kwamé

    8 mai 2017 à 12:23

    Merci, j’ai pourtant relu mais j’oublie souvent l’entête d’article. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *