Megane 4 RS : Renault Sport en dévoile un tout petit peu !

La future Megane 4 RS de Renault Sport commence à se montrer dans un tout petit teaser à découvrir en vidéo !

C’est presque un article pour pas grand chose mais bon vu l’attente on se le permet. Celle que l’on attend depuis trop longtemps commence enfin à communiquer très discrètement. Vous le savez depuis la Megane 4 GT, tous les passionnés de Renault Sport n’attendent que de voir la suite à travers la Megane 4 RS.

Pour fêter son million de fan sur Facebook, Renault Sport a publié une courte vidéo qui revient un peu sur son histoire automobile. Dans l’ambiance rétro gaming c’est l’occasion de revoir certains des véhicules qui ont fait l’histoire du constructeur. Mais le plus intéressant pour nous se trouve à la toute fin de cette vidéo. Pour la première fois, Renault Sport nous offre un premier aperçu de la Megane 4 RS. Alors ne nous emballons pas, la future compacte sportive est sous bache et ne laisse deviner que sa signature lumineuse et peut être le son de son échappement !

Cela nous ramène donc a un précédent article dans lequel je vous présentais les rendus de Monholo Oumar qui avait eu la bonne idée de reprendre le nouvelle éclairage de jour que l’on a découvert avec l’arrivée du facelift de la Clio RS Trophy 220 (voir vidéo en fin d’article). Ce système d’éclairage LED nommé RS Vision fait office de feu de jour mais aussi de feu longue portée la nuit. Le très talentueux Monholo avait donc vu juste avec ses rendus.

Pour le reste, il va encore falloir patienter car Renault Sport ne nous en donne pas plus. La voiture est toujours attendue pour la fin d’année 2017 et les rumeurs tourne toujours autour d’un moteur 1,8L équivalent à celui de la nouvelle Alpine A110 mais avec une puissance aux environs des 300 chevaux. Rumeurs, rumeurs, on a encore de la marge avant la vérité.

Pour voir les feux LED RS Vision en action lors des essais sur glace avec la Clio RS Trophy:

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.