Salon de Genève 2017 : Le meilleur ?

Il y a 11 ans, j’assistais à mon premier salon de l’automobile de Genève. J’avais alors 16 ans, et je suis tombé amoureux de ce salon qui regroupe tous les constructeurs les plus extraordinaires du monde. Je n’ai depuis pas loupé une seule édition, allant jusqu’au « Graal » d’obtenir un pass presse depuis que j’ai relancé Planète-GT.com.

Malheureusement pour 2017, des impératifs professionnels m’ont empêché de poser des congés pour les journées presse, et pire encore, pour les deux semaines du salon. Et bien que le week-end soit une horreur en terme d’affluence, j’ai bravé la foule car je ne peux pas louper ce salon qui est bien le seul qui puisse me manquer. Du coup, mon reportage sera moins complet, les photos bien moins nombreuses car il faut bien avouer que les conditions ne permettent pas de prendre son temps : il faut dégainer l’appareil le plus vite possible dès qu’une voiture est dégagée de la foule, il faut jouer des coudes pour atteindre certains stands…. bref, pas facile !

Je vais commencer par vous parler de mon coup de coeur absolu, celle qui est la réponse au classique « Tu repartirais avec laquelle si on te laisse le choix ? » : la RUF CTR 2017. J’ai toujours adoré les RUF, grâce à la merveilleuse vidéo de Stefan Roser avec la Yellow Bird sur le Nurburgring (première fois que j’entendais parler de ce circuit à l’époque) et aux Gran Turismo qui nous proposaient des RUF en substitut des Porsche. Chaque année, je fais toujours un tour du stand mais cette année, ce fut grandiose. A côté de la « vieille » Yellow Bird, de la CTR2 et de la CTR3, il y avait ce monstre avec sa coque en carbone, ses 700ch, sa boite manuelle et son look délicieusement rétro. Un sans faute à mon sens, une supercar qui n’intéressera que les connaisseurs, et dont j’espère qu’un remake au Nurburgring sera filmé !

Passons ensuite à une star du salon, la nouvelle Alpine A110. On l’attendait depuis si longtemps, et la première rencontre ne déçoit pas : elle est belle, sportive sans tomber sur de l’agressivité et fait parfaitement le lien avec sa mythique aînée. L’intérieur est plutôt beau et moderne, même si l’absence de la boite manuelle au centre de la console fait tout de même un peu mal au coeur. On attend désormais de l’essayer, car en tout cas sur l’épreuve de la séduction, l’A110 fait son effet à Genève avec une foule compacte et ultra enthousiaste autour de la voiture. Bravo Alpine !

Troisième coup de coeur, la McLaren 720S. Je n’étais pas bien sur d’apprécier totalement le look de la nouvelle supercar anglaise, mais les doutes se sont levés au premier coup d’oeil. L’aérodynamique très travaillée se marie avec une belle finesse et une pureté générale (les flancs sans entrées d’air sont superbes). Je suis ultra fan de la partie arrière qui à mon sens enterre toute la concurrence (488 GTB, Huracan, R8…).

Je passe ensuite aux nouveaux SUV avec trois modèles à retenir. Le premier est le DS 7 qui passe mieux en vrai, mais dont je n’arrive pas à être convaincu en terme de style avec trop de chrome et un arrière me rappelant un Infiniti FX45 en moins bien. L’intérieur est en revanche plus original, et semble qualitatif. Le second est l’Alfa Romeo Stelvio QV, ultra musclé et plutôt sympa en vrai même si j’ai été surpris d’être très proche du toit à l’arrière avec mon petit 1m73. Le dernier est celui que je préfère, le nouveau XC60 qui est une vraie réussite stylistique : un look de XC90 élégant mais plus dynamique avec ses proportions réduites et un intérieur de bon goût.

Passons à un classique de Genève, les hypercars/supercars plus ou moins exotiques qui sont toujours aussi nombreuses. On notera une superbe Koenigsegg Regera verte, la sublime Pagani Huayra Roadster mais aussi les SCG 003S, la Zenvo TS1 GT Anniversary et l’étonnante Vanda Dendrobium toute électrique.

Un peu en dessous des hypercars, les supercars avec la Ferrari 812 Superfast qui m’a laissé totalement indifférent, la Porsche 911 GT3 qui revient avec plaisir à la BVM et la redoutable Lamborghini Huracan Performante.

Du côté des concepts cars, beaucoup de chose, mais au final assez peu ont retenu mon attention. Parmi eux, la délicieuse Bentley EXP 12 et le très dynamique Audi Q8 Sport.

Je terminerai « en vrac » par le stand Rolls-Royce qui était juste superbe, la très virile Camaro Track Concept et le monstrueux Maybach G650 Landaulet.

EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.