Nouvelle Alpine A110 : les photos en fuite qui dévoilent tout !

Encore et toujours une fuite ! Découvrez quasiment tout de la Nouvelle Alpine A110 grâce à ses photos en fuite sur le net.

Alpine A110 : les photos qui montrent tout !

Nous n’avions pas prévu de vous dévoiler les infos de la Nouvelle Alpine A110 aussi rapidement mais encore une fois internet a fait des siennes. Après les photos officielles ce matin,  il semble que des images studio ont été mises en ligne avant la fin de l’embargo. C’est en fait Caradisiac qui a visiblement bénéficié d’une grosse exclusivité en ayant la chance de voir la berlinette avant tout le monde. Le fait est que leur article a fini sur internet avec beaucoup trop d’avance. Pas le choix, on est obligé de partager cette mine d’or avec vous sur un des véhicules les plus attendus du Salon Automobile de Genève 2017.

« 250 chevaux, moins de 1100 kilos et EDC7 »

Ainsi, après les premières photos officielles dévoilant l’extérieur, on vous propose de découvrir tout le reste de cette Nouvelle Alpine A110. Le style extérieur lui on le connaît, aujourd’hui ne fut que l’occasion de confirmer que ce que nous avions pu voir à travers des concepts cars. On peut le dire, l’Alpine ne nous décevra pas en version de production. Le style est donc bien dans la lignée de ses ancêtres, bien pensée, elle allie modernité et sportivité sans tomber dans l’excès. Une formule plaisante qui ne cache pas ses ambitions mais plutôt façon gentleman driver que gros bourrins des parkings.

Au programme donc une coque faite à 96% d’aluminium pour offrir un poids annoncé à moins de 1100 kilos, le plein compris. Un chiffre à mettre en face du moteur 1,8 litres à 4 cylindres développant 250 chevaux qui devrait permettre à l’Alpine d’atteindre le à 0 à 100 en moins de 4,5 secondes et une vitesse maximale de 250 km/h contrôlé via une boite automatisée EDC à 7 rapports, toujours d’après Caradisiac. Certains seront déçus d’apprendre que le frein à main manuel n’est pas de la partie mais la modernité a ses défauts parfois. Ce qu’il faut également noter, c’est la répartition des masses, 56% à l’arrière et 44 à l’avant avec un moteur placé en position centrale. Aussi du côté des dimensions, l’A110 mesure 4,18 mètres de long, 1,80 mètre de large et 125 centimètres de haut.

Un habitacle sportif à première vue

Maintenant parlons d’une des dernières partie jusqu’ici cachée de cette Alpine, l’habitacle. Il faut honnêtement reconnaître que le résultat final est plaisant. Il faut évidemment noter que le passage à la réalité ne se soit pas fait sans perte, mais dans l’ensemble on aurait pu voir bien pire. On reste proche de ce que l’on avait pu observer dans le concept car Alpine Vision. C’est au niveau des finitions et de certains matériaux que les plus exigeants pourront être déçus avec l’utilisation de commodos déjà existants chez Renault et qui font un peu de mal à l’approche premium de l’Alpine.

Bien que les efforts soient là, prenons la peine de souligner la présence de plastique pas forcément très noble, par exemple sur le volant ou les parties basses du tableau de bord. Des détails qu’il faudra confirmer au réel mais qui ne semble pas rédhibitoire pour autant et ne tue pas le charme de l’alpine.On aime le travail sur les contre-portes reprenant en partie la teinte carrosserie tout en laissant apparaître cuir. A voir si la partie noire n’est pas du plastique simpliste.

Côté technologie embarqué, il est appréciable de voir que l’A110 n’en fait pas trop, compteur numérique derrière le volant ancrée dans un cadran bien connu. Pour le multimédia, un écran certainement tactile se place en position centrale flottante sur le tableau de bord. Il vient surplomber des interrupteurs mode toggle switch qui vous permettront de désactiver l’ESC ou le Start and Stop. On aime la colonne centrale flottante qui abrite d’autres boutons de commandes et celui de démarrage.

Alpine A110 : sur la route du succès ?

En tout cas, dans l’ensemble cette Alpine fait plutôt bien les choses. Cohérente et belle à voir à l’extérieur comme à l’intérieur, il ne reste maintenant qu’à la voir en action. C’est le dernier élément qui permettra de déterminer si Alpine et Renault Sport par la même sont sur la bonne voie pour relancer une marque légendaire. On a forcément envie d’y croire, la France est en forme actuellement, il ne reste plus qu’à transformer l’essai. Reste également à savoir si les rumeurs d’une seconde version plus puissante sera confirmée à Genève ou non. Rendez vous à Genève et peut être même avant avec une telle fuite à une semaine des festivités.

Dimensions : 4,18 x 1,80 x 1,25 m.
Roues : 205/40 ZR 18 (AV) et 235/40 ZR 18 (AR)
Poids : inférieur à 1100 kilos tous pleins faits
Accélération : 0 à 100 km/h en 4,5 s
Vitesse maxi : 250 km/h (autolimitée)
Prix : à partir de 55 000 € (Première édition)



Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.