Essai vidéo: Nouvelle Volkswagen Golf 7 GTD (2017)

La Nouvelle Golf 7 GTD reste t-elle une solution appréciable avec ce facelift 2017. Nous sommes partis vérifier tout cela !

Bien que moins prestigieux, le badge GTD reste une valeur sûre de la gamme Golf avec de nombreux amateurs de cette version diesel musclée. La recette est intelligente avec un look plus flatteur et sportif et une solution moteur prenant le parti du couple avantageux d’un diesel pour offrir un peu de peps su route. Pour 2017, la Golf s’offre un petit restylage et c’est pour nous l’occasion d’essayer la version GTD. A découvrir dans la vidéo ci-dessus ou à travers notre avis écrit juste après.

Un look plus « Clubsport »

essai-video-volkswagen-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-3

D’un point de vue esthétique, on ne change pas une équipe qui gagne et la Golf n’y échappe pas. Seul un œil exercé pourra faire la différence au point qu’en plein essai nous avons du cherché sur Google Images des photos de l’ancienne afin de détecter les modifications subtils. La GTD change donc timidement en reprenant quelques éléments de style inaugurés sur la GTI Clubsport (notre essai vidéo), ainsi que les nouveaux feux LEDS avec les clignotants séquentiels. Le tout apparaît donc un peu plus méchant, et lui confirme son look à la fois sobre et dynamique.

Présentation high-tech et sportive

essai-video-volkswagen-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-9
A l’intérieur, la planche de bord est la plus impactée par le restylage en adoptant des technologies jusqu’ici réservées sur des modèles plus haut de gamme ou plus récents. On appréciera notamment l’Active Info Display qui remplace le bloc compteur par un écran customisable qui permet notamment d’afficher le GPS. Sur la planche de bord, VW offre désormais un nouvel écran tactile d’une taille très confortable de 9,2 pouces qui intègre une fonction de contrôle gestuel. Dans les faits, même si pouvoir changer de radio en faisant un geste de la main fonctionne bien, il faut bien avouer qu’on cherche l’intérêt réel de ce gadget puisque la commande au volant est plus pratique à utiliser. L’écran est en revanche un plus non négligeable avec un joli rendu, et une prise en main aisée, même si on aurait apprécié une molette de volume plutôt que deux boutons tactiles plus fastidieux à utiliser. On appréciera par ailleurs la présentation intérieure spécifique de la GTD avec son logo dans le volant ainsi que ses sièges enveloppants qui disposent d’une sellerie à carreaux qui casse un peu la présentation un peu trop sérieuse.

Fausse sportive, Vraie GT !

essai-video-volkswagen-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-4
Prenons désormais la route à bord  de cette Golf GTD équipée du 2.0L TDI disposant de 184ch et surtout de 380Nm de couple. Il faut bien avouer que cette seconde valeur est le point le plus marquant de l’auto puisqu’il permet des relances musclées qui donne à cette Golf des performances très respectables. Il ne faut toutefois pas se laisser tromper par son look assez proche de la GTI, la GTD n’est pas sportive, le moteur s’essouffle vite et le train avant est pénalisé par le poids du moteur. Cette Golf est avant tout une GT, capable de rouler vite en toute efficacité, capable de doubler sans arrière pensée et surtout capable d’enchaîner les kilomètres grâce à une consommation très mesurée en comparaison des performances. Dans cette optique d’avoir une voiture très polyvalente, on appréciera notamment les suspensions adaptatives permettant à la carte d’obtenir un comportement plus incisif ou d’augmenter le niveau de confort. Côté transmission, nous avons pu essayer la nouvelle DSG 7 à bain d’huile et la boite manuelle à 6 rapports. Si on appréciera le côté plus impliquant de la BVM, on regrettera toutefois que l’embrayage soit assez peu agréable avec une course très longue et une pédale haute. La DSG semble au final plus adaptée au caractère de l’auto, lissant davantage les sensations mais renforçant le côté « TGV » qui roule vite et sans effort.

Des assistances à la pointe !

essai-video-volkswagen-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-10
Comme pour le reste de la gamme, nous apprécierons la quantité énorme de nouvelles aides à la conduite disponibles sur cette Golf. On notera un mode Traffic Jam Assist semi autonome jusqu’à 60km/h permettant de rouler dans les bouchons sans se soucier de quoi que ce soit ainsi qu’un régulateur adaptatif avec contrôle des distances de sécurité. Le radar anti-collision a aussi été peaufiné avec de la détection de piétons qui permet d’éviter de nombreux accidents corporels en ville. Par ailleurs, un intéressant système Emergency Assist détecte l’absence d’activité du conducteur et tente de le réveiller avant de stopper le véhicule si aucune réaction n’est constatée. Enfin, pour garer l’auto, vous disposerez d’une caméra de recul, de radar de proximité ainsi que d’un mode permettant de garer votre Golf toute seule.

essai-video-volkswagen-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-13
A l’heure de conclure cette essai, la Golf GTD fait une mise à jour technologique intéressante, mais ne change pas sur le fond. Ses performances en font une dévoreuse de bitume intéressante, mais attention à ne pas la comparer à une vraie voiture sportive, ce n’est clairement pas son rôle. Une question subsiste, pourquoi n’est-elle pas passée au TDI 190ch, voire même prendre encore un peu plus de puissance. En effet, avec la soeur GTI qui gagne entre 10 et 15ch selon les versions, la GTD aurait méritée de prendre du galon.

essai-video-volkswagen-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-2
essai-video-nouvelle-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-6
essai-video-nouvelle-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-7
essai-video-volkswagen-golf-2017-gtd-tdi-184-facelift-12

EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.