Présentation vidéo : Kia Stinger GT

Nous sommes allés à la rencontre de la Kia Stinger GT lors de la présentation européenne à Milan. Nos premières impressions sont à découvrir en vidéo et photos dès maintenant !

Kia attaque une nouvelle page de son histoire et décide de s’autoriser à faire des véhicule en se laissant guidé par la passion plus que par la mobilité pure et simple. C’est en tout cas de cette manière que nous a été introduite la toute récente Kia Stinger GT, fière représentante du haut de gamme proposée d’ici la fin d’année chez Kia.

Vous nous connaissez, on est aller vérifier tout ça et je vais donc essayer de vous faire un retour honnête sur mes impressions concernant cette Kia Stinger GT.

Kia Stinger GT : le missile secret venu de Corée ?

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-20

A la première rencontre il y a plusieurs constats à faire en observant le style extérieur de la Stinger GT. Le travail de style est là et on ne peut manquer l’esprit sportif et Grand Tourisme. De l’autre côté, les connaisseurs ne pourront s’empêcher de voir des ressemblances avec plusieurs véhicules d’autres constructeurs, un point pas forcément qui a du bon et du moins mais nous y reviendrons un peu plus bas.

La Kia Stinger GT est une voiture attirante et qui génère la curiosité. Le point fort pour Kia est d’avoir réussi à intégrer parfaitement sa face avant signature nommée « Tiger Nose » (nez de tigre) qui permet de l’identifier assez rapidement comme une voiture du constructeur mais avec un une attractivité bien plus forte. Ajoutez y un dessin de pare choc très bodybuildé et nous voici avec une berline qui n’est pas là pour cacher son esprit puissant.

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-11

Le dessin de la Kia Stinger GT fonctionne bien pour moi de l’avant jusqu’à la descente de coffre. A partir de là j’ai plus de difficulté à apprécier pleinement le dessins et ce pour plusieurs raisons. Les lignes deviennent plus arrondies et logiquement on perd un peu l’esprit sportif. De même, le montant arrière trop imposant crée une sorte de zone de carrosserie complètement vide de la passion que nous a vendue Kia. Ce n’est pas dépourvu de logique au sens où il faut bien maintenir une certaine habitabilité dans le véhicule mais certains constructeurs réussissent à le faire sans trop perdre sur l’homogénéité globale de la voiture.

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-12

Du coup en fonction de l’angle à partir duquel on observe l’arrière de cette Kia Stinger GT, elle peut passer du dessin agréable à regarder à quelque chose de moins bien définie. Par exemple sur la photo ci-dessus, je pense que je ne serais pas le seul à trouver ce popotin trop haut. Ça marche à peu près bien sur une Dodge Charger puisque la ligne de phare arrière est plus basse et surtout l’aspect massif colle bien au style américain et moins à KIA. Mais au final, tout cela est une histoire de goût personnel bien évidemment, et pour le coup, elle a de bonnes choses à offrir à pas mal de monde il me semble.

Un habitacle en demi teinte

kia-stinger-video-presentation-interieur-tableau-de-bord

Dans l’image que transmettait Kia avec la Stinger GT, je n’avais pas réellement compris que quelques concessions avaient été faites. Il est vrai que lorsque le constructeur parle de sa berline de Grand Tourisme, ce que l’on retient, c’est cette phrase « It’s All about Passion » ! Littéralement, tout ce que propose la Kia Stinger GT tourne autour de la passion automobile, et dans l’esprit GT de cette Kia, on s’attend logiquement à un certain niveau de qualité à l’intérieur. C’est du coup une petite déception qui nous anime lors de la première rencontre.

Il faut comprendre que la Stinger GT n’est pas mal fait, c’est plutôt bien pensé et efficace mais ça manque clairement de passion. A dire vrai, ça sent un peu l’économie dans le choix des matériaux. L’écran centrale fait trop plastique et rappelle un peu les tablettes pour enfant à bas prix et il en va de même pour les boutons qui habille le tableau de bord. Autre détail qui dénote un peu avec le discours de Kia, le logo GT sur le volant est si petit et tellement peu soigné que l’on  a presque l’impression qu’il n’est pas assumé.

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-16

Pour être honnête à mon sen, l’habitacle de la Kia Stinger GT manque un peu d’inspiration. Les choses sont bien faites et certainement fonctionnels en utilisation réelle mais on aimerait une identité forte et remarquable.

Si l’on ajoute à cela une habitabilité sur laquelle j’émets quelques doutes si l’on parle de vrai plaisir de rouler longtemps. Le conducteur se sentira sûrement à l’aise même si la position de conduite ne pas m’a emballer à la première assise mais pour les passagers l’histoire me semble différente. En passager avant je me suis senti un peu à l’étroit et le plancher remonte très vite vers le tableau de bord, ce qui me fait douter du bien être sur de long trajet. De même à l’arrière, passer le mètre et 80 cm à mon avis ce ne sera pas le meilleur endroit où s’asseoir. Sachant que les sièges avants sont si bas que des pieds ne peuvent passer dessous, pour peu que vous ayez quelqu’un de grand devant, attendez vous à perdre un peu en confort.

Malgré tout, toutes ces informations devront être confirmées en utilisation réel, il n’y avait qu’une voiture à disposition et des changements peuvent encore être faits. On restera donc patients sur ce point.

Stinger GT : une bonne carte à jouer !

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-7

Cette première approche de la Kia Stinger GT me laisse au final assez optimiste. J’ai été un peu déçu pour le travail intérieur qui n’a pas le défaut d’être mal fait mais qui n’est pas à la hauteur de la communication positivo-marketing que fait logiquement Kia. Cette voiture reste une Kia et l’ambition n’est pas de placer au même niveau que BMW, Audi et j’en passe. Non, l’idée est plutôt de proposer une alternative crédible à ce qu’il se fait aujourd’hui dans le domaine des grosses berlines à orientation sportive.

Si c’est bien l’ambition de Kia, alors effectivement la Stinger GT représente une belle carte à jouer. Certains éléments pourraient bien sûr être améliorer mais ce qui va définir si l’on accepte ou non ces petits défauts, c’est le prix. Kia ne cache pas sa volonté de se placer sur des tarifs assez agressifs et on ne demande que ça. Maintenant il ne reste qu’à attendre tranquillement, croiser les doigts pour la Kia Stinger GT s’améliorer encore un peu et que le prix une fois annoncée, nous donne sérieusement envie de casser notre tirelire.

Un grand merci à Kia France pour l’invitation à cette présentation !

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-19

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-18

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-21

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-22

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-24

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-6

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-14

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-15

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-13

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-1

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-4

presentation-video-kia-stinger-gt-v6-milan-photos-2

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *