J’ai rapidement testé WRC 6 et ça sent bon ! (vidéo gameplay)

J’ai rapidement pris la main sur WRC 6 avec un volant Thrustmaster T300RS et ce fut une bonne surprise. Retrouvez mon avis et une vidéo dans la suite.

Ce weekend j’étais de passage au Tour de Corse en WRC pour suivre Sebastien Ogier avec Volkswagen Motorsport et au détour du village auto, je suis tombé sur un stand WRC 6 qui proposait de prendre le jeu en main avec tout le matériel qui va bien. Du coup je vous propose un rapide retour d’impression sur le futur opus de la licence officielle WRC.

Avant de débuter ce petit retour, sachez que pour jouer j’avais à ma disposition un volant Thrustmaster T300RS avec un pédialier T3PA et un frein à main déporté sur base de TH8A. Le jeu tourné sur PC avec un framerate d’environ 75 images seconde.

Les graphismes

test-preview-wrc-6-video-gameplay (1)
WRC 6 a le mérite d’offrir des graphismes très propres, sur les 2 spéciales d’asphalte, on sait très clairement où l’on se situe et les textures sont de qualité. Plus que d’avoir le plus beau visuel, sur un jeu de Rallye ce qui compte c’est la qualité du rendu global. Ceci autorisant une immersion totale et la capacité pour le joueur d’identifier et anticiper les changements de terrains et autres déformations qu’ils faut prendre en compte parfois avec de l’avance sur son volant. WRC 6 fait ça très bien. Avec un effet de vitesse important, on a par moment à peine le temps de voir le décor défiler et il faut s’en tenir aux instructions du copilote pour traverser les petites routes qui fendent le décor.

Ensuite qui est devenu la base d’un bon rendu graphique marche bien de ce que j’ai pu voir, déjà que WRC 5 faisait du bien au jeu, le 6ème opus continue les avancées qui ont fait plaisir.

Le pilotage


Sachez que j’ai été assez bluffé par WRC 6, disons le d’entrée. Pour la petite histoire, dans un premier temps j’ai eu le jeu avec les assistances (les responsables du stand n’ont pas voulu que j’y touche) et déjà le ressenti était malgré tout plaisant. Un petit manque de plaisir car la voiture était un peu bridé mais on comprenait bien ce qu’il se passait. C’est alors que le responsable comprends que je joue pas trop mal et me propose de tester une spéciale en Allemagne sur une autre machine. Et là je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous qui vous montrera qu’on est pas là pour rigoler et qu’il faut bosser sa conduite pour performer.

Là il n’y a plus d’assistance, la boîte est en manuelle et les choses sérieuses commencent. Et pfiou je dois dire que je me suis vraiment éclaté ! Il faut un peu de temps pour comprendre comment la voiture réagit, sur quelle durée utiliser le frein à main, etc.. Bref, des signes qui montre que le jeu fait plutôt bien les choses. Après quelques erreurs de pilotage, on comprend comme manœuvrer la voiture et place au plaisir. Sur la spéciale que vous pouvez voir en vidéo, le ressenti de l’asphalte est très bon avec la capacité à faire glisser la voiture et une reprise du grip assez rapide. On joue avec le véhicule et on peut déclencher des glisses en gérant les gaz. De même les freinages jouent la carte du réalisme avec une anticipation importante lors des phases suivants une portion rapide.

Je ne peux pas vous faire un retour précis sur le son, il y avait plusieurs bornes WRC 6 qui tournait en même temps. Il était logiquement difficile de se focaliser sur le son du moteur et j’essayais déjà de me concentrer pour entendre les instructions du copilote.

WRC 6: un premier aperçu qui sent bon !

test-preview-wrc-6-video-volant-thrustmaster
Je m’arrête là pour ce premier retour d’impression, WRC 6 s’annonce plutôt bien de ce que j’ai vu. De ma courte expérience avec WRC 5, j’ai l’impression que les développeurs de Kyloton Games ont souhaité particulièrement améliorer le ressenti en conduite. Avec la licence officielle WRC, si WRC 6 réussi à élever la qualité de ressenti en pilotage, il aura un sérieux atout à jouer face à Dirt Rally. En effet, le jeu possède toutes les voitures officielles du championnat ainsi que toutes les spéciales. Un point qui manque un peu à Dirt Rally.

Si cela se confirme sur la version complète WRC 6 pourrait s’avérer un très bon jeu de rallye qui vaudra bien l’achat. Tout cela est à confirmer et si l’occasion se présente je vous ferais un essai complet.

On rappelle que WRC 6 arrive sur Xbox One, Playstation 4 et PC le 7 Octobre 2016, je vous laisse avec la dernière bande annonce en date.

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *