Essai vidéo : Nouvelle Renault Megane GT

Direction le Portugal pour découvrir la Nouvelle Megane 4 GT, entre ébauche de sportivité élaborée par Renault Sport et une bonne dose de confort nécessaire à en faire un bon daily.


banniere site

Renault est de retour avec la Megane 4, une version qui sonne comme une véritable révolution dans la lignée Megane avec un style beaucoup plus marquant. Aujourd’hui c’est sur la version GT forte de 205 chevaux et mis au point par les experts de Renault Sport que nous allons attarder. Une Megane 4 GT qui se veut surprenante, tranchante et annonçant certainement la couleur pour la future Megane RS que tout le monde attend, la concurrence n’a qu’à bien se tenir !

Megane GT : la surprise du style

essai-video-nouvelle-renault-megane-4-gt-tce-205 (3)

En ce qui concerne le style de cette Megane 4 GT, Renault Sport n’y est pas aller de main morte, un point à la fois surprenant et appréciable. En effet, dans un monde automobile qui a tendance à faire des compacts sportives bien trop proche des versions classiques, Renault annonce directement la couleur. On a donc le droit à un nouveau motif de calandre en forme de nid d’abeille qui vient s’associé à un pare choc aux prises d’airs massives et fines à la fois, elles permettent d’identifier d’un coup la version GT. De même à l’arrière c’est le pare choc qui se muscle avec l’arrivée d’un diffuseur gris dans lequel on trouve une double sortie d’échappement qui n’a pas pour intention de se faire discret. On aurait bien voulu que Renault offre la possibilité d’une teinte noire pour ceux qui auraient souhaité un peu plus de discrétion, dommage. A cela s’ajoute bien évidemment des jantes spécifiques et quelques badges Renault Sport bien placé histoire de ne pas décevoir le client.

Un habitacle spécifique !

essai-video-nouvelle-renault-megane-4-gt-tce-205 (9)

Dans l’habitacle, Renault Sport ne perd pas la main et continue à faire de la Megane 4 GT un modèle bien à part dans la gamme. On a ainsi le droit à une bonne dose d’éléments spécifiques allant des sièges sport en alcantara (cuir en option), volant sport, affichage numérique spécifique, baguette et seuil de porte Renault Sport. De plus avec la boite EDC7 de la GT, Renault Sport nous offre de bonne grosse palettes dans la lignée de la Clio 4 RS, un élément qui participe à l’ambiance plus dynamique et on dit oui. Le rendu globale n’est pas transcendant mais a le mérite de ne pas faire cheap, on se sent plutôt bien dans cette version GT.

essai-video-nouvelle-renault-megane-4-gt-tce-205 (10)

Je sais que certains ne sont pas spécialement séduit par le style de cette Megane 4, que ce soit en version classique ou GT. Je crois que peu importe l’avis, il faut reconnaître que Renault s’est donné du mal pour réaliser un véhicule capable d’éliminer les défauts des 3 précédentes générations qui manquaient un peu d’audace. Ici Renault apporte une véritable identité remarquable à sa Megane, moins lambda, la Megane est en mesure d’affronter n’importe quelle véhicule concurrent sans rougir et cette version GT encore plus.

Technologie et RLink2

essai-video-nouvelle-renault-megane-4-gt-tce-205 (15)

Qui dit nouvelle génération dit nouvelle technologie, et chez Renault il ne faut pas attendre trop de surprise. La recette est assez simple actuellement, dupliqué le système RLink2 sur tout les véhicules de la nouvelle génération et ce sans trop chercher à y apporter des adaptations particulières. Ainsi on retrouve la tablette tactile en mode portrait au centre du tableau de bord. Un affichage numérique qui est accompagné par le compteur numérique derrière le volant. A partir de la tablette il est possible de contrôler toutes les fonctions multimédia du véhicule avec des idées intéressantes et d’autres améliorables tant en terme d’intégration que d’interface. Dans l’ensemble, le tout fonctionne sans problème et si vous souhaitez plus de détails sur mon avis concernant le système RLinK2, je vous invite à lire et voir le passage dédié dans l’essai vidéo et écrit du Nouveau Renault Espace.

Ce que l’on peut reprocher à Renault, c’est peut être de ne pas avoir pris le temps d’offrir un tableau de bord plus personnalisé à sa Megane. Je ne suis pas sûr que le choix de cette écran tactile en mode portrait soit la meilleure solution pour l’utilisation client mais également dans une approche de design. Il faudrait avoir le temps de vivre avec un peu plus longtemps pour pouvoir se faire une opinion réelle mais il me semble ne pas être le seul à ne pas faire des éloges complètes à cette solution. Surtout qu’ici Renault est sur la bonne voie, mais on a l’impression que le style extérieur a un peu pris le pas sur la recherche d’une solution optimale pour chaque véhicule de la nouvelle gamme Renault.

La route en Megane 4 GT ?

essai-video-nouvelle-renault-megane-4-gt-tce-205 (22)
Cette Megane GT, n’est pas intéressante seulement pour son style et ses nouvelles technologies. Préparée par Renault Sport, elle nous donne certainement un petit avant goût de ce que l’on peut attendre de la future Megane 4 RS qui aura beaucoup à faire sur un marché de la berline compacte sportive qui n’a pas laisser de temps au repos ces derniers temps. Du  coup le teasing sous forme de Megane GT a t’il du charme sur la route ?

Il faut reconnaître à cette Megane GT une chose, on se sent bien à son volant assez rapidement. Les sièges sport vous maintiennent correctement dans une position de conduite basse, la prise en main du volant sport est plus qu’agréable et accompagné par ses 2 grandes palettes, l’affichage tête haute et la petite ambiance Renault Sport, on se sentirait presque dans une petite sportive.

Les premiers kilomètres laissent apparaître une voiture qui se veut ouverte, il y a de la puissance mais rien de phénoménale et le comportement est sain. On peut jongler entre les différents mode de conduite avec une préférence pour le Mode Neutre en conduite zen et Sport pour les moments de plaisir. C’est confort, ça roule bien, jusqu’ici tout va très bien. La voiture se comporte comme un charme et surtout 2 atouts sont rapidement identifiables à mon sens, l’efficacité de la boite EDC et l’apport du 4 Control !

4Control et EDC7 : force tranquille

essai-video-nouvelle-renault-megane-4-gt-tce-205 (17)

Les derniers souvenirs que j’avais de la boite EDC chez Renault dans une approche sportive date de la Clio 4 RS et il fallait reconnaître que la solution proposée manquait d’un petit bonus en rapidité. Du coup sur la Megane 4 GT, j’avais une petite appréhension car la boite est un paramètre qui aurait pu facilement réduire le plaisir de conduite. Mais heureusement Renault Sport nous offre ici une boîte rapide et à l’écoute, ce n’est probablement pas à la hauteur d’une DSG mais c’est en tout cas assez réactif pour que l’on se sente au contrôle et c’est tout simplement ce que l’on demandait.

Il en va de même pour le système 4Control qui pour rappel offre 4 roues directrices avec des roues arrières pouvant tourner légèrement et ainsi améliorer le comportement en virage de la voiture. C’est un système que j’ai pu découvrir sur le Nouvel Espace et sur Talisman et dont j’ai pu ressentir le bénéfice assez facilement. Ici sur Megane 4 GT, j’ai eu le sentiment que le 4Control se montrait encore plus efficace, certainement car la voiture est plus courte mais quel plaisir ! Au départ c’est un peu étrange car il y a comme un sentiment d’inscription en courbe en 2 temps, un peu comme si le train avant se positionner un poil avant que l’arrière se dise « Ok, let’s go ! ». C’est un peu comme si la voiture nous disait:  » Pas de soucis, pour les virages, je gère », ça demande tout de même un temps d’adaptation mais on s’y fait. Au final le système est assez bluffant dans le ressenti, bien que dans mon essai les routes et le traffic ne se prêtaient pas totalement à une exploitation approfondie des limites du système mais ce sentiment à chaque entrée en virage est un petit kiff que j’aimerais bien retrouver pour plus d’expérimentation.

Megane 4 GT: une solution plaisante !

essai-video-nouvelle-renault-megane-4-gt-tce-205 (5)
Au final en conduite, la Megane 4 GT, me semble être un bon daily offrant une polyvalence importante pour voguer entre plaisir et les obligations d’une route chargée par le traffic d’une fin de journée.  Capable d’offrir du confort, une puissance mesurée qui ne nécessite même pas de faire dans la surexploitation pour y trouver son plaisir je dois dire que cette Megane 4 GT réussit à me séduire et surtout à nourrir mon impatience concernant cette fameuse déclinaison réellement sportive que l’on nomme Megane 4 RS !

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.