Essai vidéo : Peugeot 308 R Hybrid

Peugeot nous a offert l’incroyable chance de prendre le volant de la 308 R Hybrid ! A découvrir en vidéo.


banniere site

Il faut croire que nos destins étaient lié, après l’avoir vu à Paris, à Goodwood et enfin au Castellet, j’ai enfin pu prendre le volant de la Peugeot 308 R Hybrid dans ces 2 versions existantes. A l’heure actuelle, on peut considérer la 308 R Hybrid comme une étude fonctionnelle de ce que pourrait être le futur des véhicules sportifs chez Peugeot et quelle étude.

Avec l’intégration d’une motorisation hybride, le constructeur serait capable de passer un véritable cap en terme de puissance tout en gardant des consommations et émissions relativement sobre. Une solution intéressante que nous avons pris le temps de tester. Voici notre retour, évidemment je vous conseille de regarder l’essai vidéo.

Peugeot 308 R Hybrid : Présentation

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (1)
Il existe à l’heure d’aujourd’hui 2 308 R Hybrid, le Show Car que l’on connaît depuis un moment et qui présente la vision stylisé de ce que pourrait être le véhicule et puis il y a le prototype de développement qui sur un plan technique et performance colle plus à ce que Peugeot Sport souhaite approcher pour une version de série. Ici nous attarderons plus sur le show car qui présente en quelque sorte la 308 R Hybrid comme le public la souhaite maintenant.

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-habitacle-siege(10)

Tel quel, le concept propose 4 sièges baquets repris de la Peugeot RCZ R, c’est quelque chose que Peugeot Sport souhaiterait maintenir. A l’intérieur on reste très proche de la philosophie de la Peugeot 308 avec le tableau de bord reprenant le dessin i-cockpit tourné autour de l’écran tactile, le petit volant et l’instrumentation tête haute que l’on connait déjà. Il y a quelques subtilités liées à la nouvelle motorisation hybride qui offre 4 modes de conduite. Ainsi à côté du bouton de démarrage, on retrouve un bouton qui va permettre de passer du mode électrique au mode hybride. Pour passer au mode Hybrid Sport, c’est sur le volant que cela se passe avec un bouton dédié tombant sous le pouce droit.

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (11)

L’écran tactile centrale permet grâce à une jolie interface de suivre le niveau de batterie de la voiture et de savoir si l’on en train de consommer ou de recharger en électricité. Des informations que l’on retrouve également sur l’écran entre les 2 compteurs qui nous informe du mode engagé ainsi que le rapport de boite actuel.

Peugeot 308 R Hybrid : Le style

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (29)

Je ne vais pas rentrer trop en détail sur la partie design de la Peugeot 308 R Hybrid, je vous ai déjà réalisé un reportage vidéo en compagnie de Gilles Vidal, Directeur du style Peugeot, qui s’attarde un peu plus sur ce point. Toutefois il faut le dire, à partir d’aujourd’hui il est difficile d’imaginer la 308 R Hybrid sous un style plus léger que ce nous présente Peugeot avec ce concept car.

On ne se cache pas du fait que la 308 GTi est un poil trop gentil par rapport aux attentes du milieu auto. Avec un style aussi tranchant, Peugeot a marqué les esprits et même s’ils arrivent à valider la commercialisation, un style moins radical casserait un peu l’effet d’annonce d’une si bonne nouvelle. Mais avec un style si différent d’une GTi, des ailes bien élargies, une face avant et arrière complètement différente, comment appliquer tout cela en sus de la motorisation hybride sans que le coût ne soit trop excessif, espérons que Peugeot trouve une réponse.

Peugeot 308 R Hybrid : Le modèle de développement

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (33)
Voici la vrai bête, c’est celle qui prend part au développement du projet Peugeot 308 R Hybrid, le poids est optimisé par rapport à la version concept car qui est plus lourde. Ici on touche du bout du pied ce que serait une 308 R Hybrid en version finale sur le plan des performances.

Avec le modèle de développement, on rentre dans le vif du sujet et on sent assez facilement la différence entre les 2 modèles. Celle ci est  plus agile et doit certainement permettre des folies dans les mains du bon pilote. C’est dans ce modèle que vous me verrez en deuxième partie de l’essai vidéo. C’est plus dépouillé et on retrouve nos origines de 308, à l’intérieur on a le droit à seulement 2 baquets de RCZ R, une interface bien plus simple permettant de connaître le mode sur lequel on se situe sur le petit écran du combiné tête haute. Enfin une tablette peut se scratcher par dessus l’écran tactile afin de justement pouvoir visualiser certaines informations concernant les flux électriques par exemple.

Le début d’une nouvelle ère ?

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (31)
La Peugeot 308 R Hybrid va surtout taper à l’oeil du public pour son style extrêmement remarquable dans un paysage français relativement sobre ces dernières années. Mais ce qu’il faut surtout noter c’est la motorisation dont elle est équipé, elle offre l’accession à un nouveau palier de puissance sans délaisser l’idée de moteur sobre et économique.

Dôté du moteur 270 chevaux de la 308 GTi, 2 moteurs électriques de 115 chevaux (85kW) sont ajoutés pour venir travailler en complément du thermique. Le premier à l’avant est lié au train avant et l’autre positionné à l’arrière s’occupe logiquement du train arrière. Cette association hybride permet d’offrir plusieurs niveaux de puissance afin s’adapter aux différents besoins que l’on peut rencontrer au quotidien au sein de sa voiture, aussi puissante soit-elle. C’est ainsi quatre mode de conduite qui vous sont proposés.

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-moteur (13)

Mode ZEV: lorsque vous alluz la 308R Hybrid, c’est par ce mode que vous passez. Il n’y a rien à entendre, vous êtes sur les moteurs électrique. La voiture peut rouler sur ce mode jusqu’à 100km/h.
Mode Hybrid: Le moteur thermique THP de 270 chevaux s’éveille, il est épaulé par le moteur électrique avant qui compense à bas régime les lags du turbo et permet également lors des passages de rapports de continuer l’accélération de la voiture. Enfin lors des phases de freinage ou lorsque le moteur thermique produit plus d’énergie que nécessaire la batterie est rechargée.
Mode Hybrid Sport: les choses très sérieuses commencent ici, d’une simple pression sur le volant, la puissance disponible passe à 400 chevaux. 285 chevaux sur le train avant et 115 sur le train arrière. Les 2 moteurs électriques interviennent sur ce moment et la voiture développe alors 530 Nm de couple. C’est le mode le plus performant en utilisation courante.
Mode Launch: Spécialement pensé pour les départs arrêtés, ce mode ne fait vraiment pas dans la dentelle, on passe à 500 chevaux et 730 Nm de couple. Il demande une procédure spécifique, le moteur vient se stabiliser à 4000 tours/min. lâchez la pédale de frein et accrochez vous.

Le monstre du futur sur circuit !

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (20)
Avant de commencer, je crois qu’il est vraiment important que vous preniez le temps de voir la vidéo de mon essai. C’est tout simplement le meilleur moyen de visualiser l’enthousiasme qu’a pu provoquer cette Peugeot 308 R Hybrid. Vous pourrez entendre le son des 2 prototypes qui passent un cap d’expression sonore très intéressant face à une GTi que l’on aimerait plus rageuse.

Nous voici donc au volant du prototype de développement de la Peugeot 308 R Hybrid, mode Hybrid activé. On retrouve les sensations du moteur THP 270 mais avec un petit plus, il est plus vif et c’est grâce à l’apport du moteur électrique avant. On le sent facilement, surtout sur les premiers passages de rapports, on entend le thermique s’arrêté mais la voiture continue être tracté par les roues avant, on a pas l’habitude mais c’est une sensation très agréable.

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (5)

Sur le volant j’active le mode Hybrid Sport et là le coup de boost est direct. Nous sommes à 400 chevaux disponibles et là le gap avec la 308 GTi est évident. La première chose que l’on ressent, c’est le gain en poussée, surtout sur le 2ème où 3ème rapport. Qu’est ce ça pousse, c’est immédiat, pas de lag, une sensation qui rend la 308 R Hybrid bien plus vivante et expressive.

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (24)

Grâce à l’intervention des moteurs électriques les passages de rapports que l’on pourrait juger un poil long sont fluides. Je remarque d’ailleurs qu’en commençant à pousser un peu plus la bête, c’est plus si lent que ça. Peugeot annonce que cette capacité à compenser les ruptures du moteur thermique permet d’éviter les accoups habituels, dans certains cas (surtout la 2 et 3) j’en ai eu et ça ne me pose pas de problème, une voiture ça vie !

Après quelques tours d’apprentissage, j’essaie d’augmenter le rythme et là ça devient un véritable bonheur. Les équipes Peugeot Sport ont réellement réussi à upgrader la 308 GTi avec un bon de puissance important sans en perdre ses qualités. La 308 R Hybrid offre un comportement très sain, le train avant qui encaisse 285 chevaux  ne bronche  absolument pas, ça semble collé au sol. L’arrière semble avoir envie de se bouger un peu mais il n’en est rien, en poussant un peu elle doit offrir un peu de mobilité, à vérifier auprès des experts.  Mais quelle efficacité, je retiens vraiment ce couple présent très rapidement grâce au moteur électrique et cette agilité malgré un certain surpoids dû à cette hybridation (rien que la batterie fait 58 kilos).

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (25)

Le petit Circuit du Var n’est pas très difficile en terme de virage mais il permet de réaliser tout le potentiel de la 308 R Hybrid. Le seul bémol que je peux lui trouver à l’heure d’aujourd’hui c’est cette pédale de frein un peu trop mol en attaque, en dehors de tout ça Peugeot Sport passe un cap. Après tout ça on y repense et on réentend ce son moteur beaucoup plus subtile avec l’échappement qui arrive au milieu de la caisse. Cette réactivité à l’accélération, ce comportement si agile qui semble permettre tant de folie. Le tout étant lié à une voiture qui tout en gagnant sur tous les points reste relativement docile et accueillante, on a pas l’impression d’être passé sur un véhicule ultra rigide et inconfortable, bien au contraire, on se sent à l’aise à l’intérieur et surtout la 308 R Hybrid est à l’aise sur la piste.

Je n’aime pas trop cette comparaison mais vous le savez peut être j’ai eu l’Audi RS3 2015 entre les mains, notamment sur circuit et je crois que la 308 R Hybrid s’en sort mieux pour moi. Il faudrait comparer en face à face pour avoir une bonne idée de ce qu’il en est mais la voiture semble bien plus vivante et communicative. C’est assez simple j’ai aimé tout ce que j’ai vu et vécu avec la R Hybrid.

Un gros oui !

essai-video-peugeot-308-R-hybrid-thp-270 (32)
Je vois difficilement comment je pourrais ne pas souhaiter que la Peugeot 308 R Hybrid soit commercialisée. Avec sa motorisation hybride, Peugeot se sort avec brio des limitations de son moteur THP et vient même secouer la catégorie des berlines compactes sportives. On ne sait toujours pas si Peugeot et Peugeot Sport pourront porter le projet jusqu’aux concessions, il va falloir s’armer de patience pour ça.

Beaucoup de questions restent en suspend, à savoir que si une version de série peut voir le jour devra t-on essuyer quelques déceptions ? Peugeot semble présenter le modèle comme étant ce showcar, si pour des raisons de coup ou autres ils doivent adoucir les traits du véhicule, les potentiels intéressés pourront facilement se raviser. A priori, chez Peugeot question motorisation il n’est pas concevable d’offrir une version moins puissante que celle utilisée ici. Reste ensuite la question du prix, combien faudra t-il débourser pour avoir le droit de conduire la plus puissante des berlines compactes Peugeot, le mystère plane encore sur le projet 308 R Hybrid et on attend le dénouement avec impatience.

Peugeot 308 R Hybrid : la fierté du lion

essai-video-308-r-hybride-gti

En 2 ans, j’ai eu l’occasion de tester quasi toutes la nouvelle gamme Peugeot. J’ai notamment pu suivre l’évolution de la marque autour de son fer de lance actuel à savoir la Peugeot 308. Le constructeur au lion a su capitaliser dessus et construit actuellement sa nouvelle image sportive autour d’un véhicule qui plaît. On a commencé en douceur avec la 308 GT, la 308 GTi débute plutôt bien sa carrière d’un point de vue image et la 308 Racing Cup viendra marquer les compétitions en 2016. Peugeot n’a pas trop à rougir actuellement en tant que constructeurs français et offre une gamme large à sa clientèle.

La Peugeot 308 R Hybrid pourrait venir apporter la cerise sur le gâteau que tout le monde attend. Avec la disparition de la Peugeot RCZ et par conséquent de la version RCZ R qui nous a apporté ce THP 270 on voudrait bien voir apparaître un nouvel oiseau iconique chez Peugeot. On espère fortement que la Peugeot 308 R Hybrid pourrra être l’élément magique de la marque. Quoi qu’il en soit, le travail effectué par Peugeot et Peugeot Sport ces 2-3 dernières années est remarquable et je suis ravi d’avoir pu en être un observateur privilégié. J’attends avec une certaine impatience la suite des aventures Peugeot – Peugeot Sport.

Evidemment un énorme merci aux équipes de Peugeot et Sport pour la confiance accordée qui nous permet ce reportage !

essai-video-peugeot-308-R-hybrid

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

11 Comments

  1. Araboana

    8 décembre 2015 à 10:50

    Je vous dis franchement à fond la caisse sur cette version et en plus elle va énerver les grands coupés avec ses 500cv répartis à l’avant et à l’arrière. Une vraie Lionne qui sort ses griffes et qui déchire ses adversaires.

  2. Bobby

    11 décembre 2015 à 12:49

    Super reportage, on peut y voir beaucoup d’émotions, merci de la partager avec nous!
    Et merci à Peugeot pour ce projet de folie.
    Ce serait vraiment un bonheur de la croiser sur la route, de plus le travail sur l’hybridation et les GMP électrique et plus important que jamais!

  3. Pingback: Vidéo: Prenez le volant de la Peugeot 308 R Hybrid | Planète-GT.com

  4. Stark

    18 février 2016 à 11:08

    « En plus elle va énervé les grands coupés »… Sans rire ? Vous croyez vraiment qu’un proprio de 991 turbo ou même Carrera S va vous enviez de rouler dans cette auto ??? Mdr. Bon reportage en tout cas qui montre pour une fois des français pas à la ramasse sur une sujet d’avenir.

  5. Fabien

    19 février 2016 à 8:13

    Énerver les grands coupés, ce sont surtout sur des chiffres et sur éventuellement des sorties de péages ou autre rencontre sur la route. Après bien évidemment, il n’y a quasiment aucune chance qu’un acheteur potentiel de sportive/GT haut de gamme puisse hésiter avec une compacte survitaminée 😉

  6. Diogo

    23 février 2016 à 8:08

    Kwamé est-ce que cela te dérangerais, si je prendrais une de tes photos en fond d’écran de la 308 R Hybrid, car elle sont magnifique?

  7. Diogo

    23 février 2016 à 8:08

    elles*

  8. Kwamé

    24 février 2016 à 7:59

    @Diogo: non pas de problème, du moment que tu les vends et surtout ne devient pas millionaire avec, elles sont un peu là pour ça.

  9. Diogo

    24 février 2016 à 10:03

    merci, tes photos sont magnifiques!
    TU ASSURES!!

  10. Diogo

    5 avril 2016 à 9:12

    Salut, est ce que tu as de nouvelles informations de la par de Peugeot Sport sur la Peugeot 308 R Hybrid??
    J’espère que tu feras d’autres videos sur la marque Peugeot.

  11. George

    10 juin 2016 à 12:11

    Bonjour Kwamé,
    merci pour le grand rapport. Sont là des nouvelles de la 308 R Hybrid? Je serais intéressé si le moteur à essence est à nouveau optimisé et quels modes sont fournis. Il serait également intéressant de voir si le R Hybrid 308, l’I-cockpit 2.0 obtient. Ce serait cool si le obtiendrait moteur électrique derrière une puissance supplémentaire pour le mode Sport Hybrid.
    Merci.

    Cordialement,
    George