Essai vidéo : Ford Mustang GT V8

Nous sommes partis découvrir ce que la Nouvelle Ford Mustang avait dans le ventre. Le résultat est à voir en vidéo et c’est beau.

Ford Mustang, je suis sûr que ce simple nom fait pétiller les yeux de pas mal d’entre nous. C’est un rêve il faut le dire, et je ne suis même pas sûr que j’aurais osé en rêver en débutant l’aventure Planète-GT. Mais les rêves sont faits pour être réaliser n’est-ce pas ?

Aujourd’hui je peux vous parler de la Nouvelle Ford Mustang, plusieurs versions sont disponibles mais dans cet essai nous nous concentrerons sur la Ford Mustang GT Fastback et son V8 de 5.0 litres. Après 50 ans d’existence, la légende Mustang arrive officiellement sur nos terres et avec de sérieux arguments, découvrons les ensemble.

Nouvelle Ford Mustang GT : Présentation

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (42)

La Nouvelle Ford Mustang arrive avec 2 versions, Fastback et Convertible, toutes 2 pouvant être associé à une transmission manuelle ou automatique. Du côté motorisations vous aurez le choix entre la brutalité du V8 5.0 litres de 421 chevaux (notre version d’essai) et un moteur Ecoboost 2.3 litres offrant 317 chevaux.

La Nouvelle Ford Mustang s’inscrit dans la lignée de ces ancêtres tout en réussissant à intégrer la modernité nécessaire à ses nouvelles ambitions européennes. Il est appréciable de voir que le travail de Ford fait preuve de finesse sans pour autant perdre la notion de Muscle qui s’attache à la légende Mustang. Au premier coup d’oeil on peut facilement identifier les origines de la Nouvelle Mustang, c’est une digne héritière de ces ancêtres.

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (21)

L’identité porté par cette nouvelle génération est toujours en adéquation avec la notion d’Amérique que beaucoup d’entre nous peuvent voir dans la légende Mustang. La réinterprétation faite par Ford est sans aucun doute réussie et je ne crois pas qu’il y est eu beaucoup de détracteurs des choix stylistiques réalisé par le constructeur.

C’est brutal et agressif, mais là où l’ancienne génération de Mustang manquait peut être un peu de charme et d’émotion, la Mustang 2015 corrige le tir. Les lignes sont séduisantes, plus en phase avec un marché européen peut être, et pourtant tout les codes sont là. La calandre marquante encadré par ces phares acérés et ses barres à LED sont juste un plaisir à observer en mouvement. La lame plastique soulignant cette face avant met en avant la sportivité de manière intelligente tout en créant une jupe qui se poursuit sur tout le bas de caisse de la voiture.

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (37)

Là où la Nouvelle Mustang se démarque encore plus, c’est certainement lorsqu’elle se déplace. Cela permet de directement mettre en lumière le dessin racée qui en fait une voiture dynamique même à l’arrêt. Ce qui m’amuse également, c’est quand je pense au fait qu’ici nous n’avons à faire qu’à la première itération de la Mustang, la version GT350 monstre déjà que la Mustang est en mesure de prendre encore plus de muscle, les années à venir s’annoncent donc alléchante.

Habitacle et Confort

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (4)

L’habitacle est à mon sens un point fort et dans le même temps un des seuls points faibles de la Mustang. C’est un point fort au sens ou il respecte l’histoire de la voiture et s’inspire même de ces ancêtres dans le design de la planche de bord. Dans l’autre sens face à la concurrence d’un point de vue puissance moteur, effectivement les plus regardants y trouveront à redire. Toujours est-il qu’à  ce prix, l’offre est totalement acceptable voir même plus. Il faudra ajouter une option pour bénéficier de la technologie Sync 2, etc… mais le reste marche très bien.

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (3)

Sur la question du confort, la Mustang marque des points pour moi. On est bien installé, les sièges baquets sont agréables et offrent un très bon maintien latéral. L’intérieur est totalement en cuir et vous offre un maintien appréciable. Notre essai a débuté par 1h30 d’autoroute, et même s’il en faudrait plus pour émettre un jugement entier, les premiers constats sont appréciables. Le seul point avec lequel j’ai eu du mal dans un premier temps c’est les sièges Recaro qui sont peut être un poil trop étroit pour une personne au dos large comme moi. Ce n’est pas la seule voiture dans laquelle j’ai pu ressentir cela et comme souvent on s’y fait très rapidement. D’ailleurs ces sièges très enveloppant deviennent même très plaisant au final. On est bien calé, le V8 ronronne, tout va bien, la vie est belle.

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (33)

Les places arrières sont praticable de ce que j’ai pu testé . Comme souvent les grandes personnes auront plus de mal mais dans la fourchette mais 1m75-85 à l’avant, une personne du même gabarit devrait pouvoir se placer sans trop de difficulté au places arrière.

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (35)

Dans l’ensemble, l’esprit est différent et ne cherche pas à s’intégrer à ce que peut faire Ford actuellement. La Mustang bien que vendue en Europe, reste une américaine qui semble ne pas vouloir s’égarer dans des futilités qui ne font pas l’intérêt d’un tel véhicule. L’intérieur joue la carte de l’efficacité fonctionnel en pensant bien heureusement à offrir les commodités utiles dans ce véhicule qui a tout de même pas mal de prestance mais en dehors ça, c’est l’essentiel qui prime et je trouve cela très bien.

La Motorisation

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (2)

Tout d’abord parlons rapidement du V8 de 5.0L qui équipe notre Ford Mustang Fastback GT. C’est un moteur qui possède logiquement 8 cylindres en V développant au total 421 chevaux et 530Nm de couple. Comme tout bon V8 qui se respecte, c’est un moteur possédant un certain caractère et qui aime ronronner dès que possible. C’est aussi un moteur qui est annoncé à 12 litres au 100 kilomètres car oui le Muscle Car aime l’essence, il faut savoir ce qu’on veut dans la vie 🙂

Direction l’Amérique !

essai-video-ford-mustang-2015-gt-V8 (44)

Entrons dans le vif du sujet, le V8 et les sensations au volant. Avant tout n’oublions pas qu’à l’origine lorsque l’on parlait d’américaine et surtout de Muscle Car, cela sous entendait gros moteur mais à ne solliciter qu’en ligne droite. Le Muscle Car jouait principalement la carte du caractère sur celle des performances réelles, une philosophie qui n’est pas forcément la tasse de thé de tous.

Aujourd’hui les années ont passés, les technologies ont fait des progrès impressionnant à tous les niveaux et bien évidemment les attentes ont évolué. Toujours est-il que si la Nouvelle Ford Mustang a su s’amélioré, elle semble l’avoir fait sans oublier d’où elle venait, je vous explique cela plus en détails tout de suite.

essai-video-ford-mustang-v8-photos

Je n’ai pas eu l’occasion de conduire d’autres Ford Mustang à l’heure d’aujourd’hui mais clairement cette génération est à mes yeux assez bluffante. La voiture est polyvalente, le monstre est là mais peut facilement se faire discret si on le souhaite. Les routes que nous avons pratiqué au cours de l’essai étaient varié, autoroutes, nationales, petites routes abimées, on avait le choix. Malgré ça; la voiture ne nous a pas fait défaut et nous a même offert le luxe de pouvoir nous sentir à l’aise à tout moment.

essai-video-ford-mustang-cockpit

Pourtant malgré tout le caractère est américain dans la nature, dès qu’il s’agit de faire parler le V8, on a l’impression d’avoir un changement de tempérament instantané. Et surtout, le point que j’apprécie particulièrement, c’est une voiture qui semble rester exigeante. Comprenez qu’un bon conducteur sera récompensé en plaisir direct s’il sait faire bon usage de sa monture. Les autres feraient mieux de s’en tenir à la caresser dans le sens du poil car le monstre a de l’énergie à revendre.

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (12)

Malheureusement l’essai ne nous a pas donné l’occasion de profiter pleinement de la puissance de cette Ford Mustang GT, une petite session circuit n’aurait pas été de refus mais j’ai l’impression que malgré le discours relativement axé sur les capacités sportives de la voiture, ce n’est pas réellement ce que Ford souhaitait mettre en avant sur cet essai. Ce que j’ai pu voir donne pourtant envie et surtout penser à ne désactiver pas les aides bêtement si vous n’êtes pas en mesure d’assumer ce qu’il peut se passer entre les roues arrières et le bitume.

C’est sincèrement une bien belle voiture pour moi. L’approche est plus simpliste que ceux que peuvent faire les allemands et c’est une recette qui a déjà fait ses preuves. Pour le coup c’est une voiture qui a une âme, notamment grâce à son histoire qui se traduit ici dans ses courbes particulières, mais pas seulement. La Nouvelle Mustang GT vous donne le sourire même en roulant au pas, c’est en tout cas mon ressenti. C’est aussi un pur rêve de gosse que de prendre le volant de cette voiture pour moi, ça peut jouer.

essai-video-ford-mustang-2015-gt-V8 (45)

Les performances chiffrées ont presque peu d’importance sur cette version V8, c’est l’esprit Mustang que je vous invite à vivre. Pour abuser un peu, cela ressemble un peu à la relation que l’on peut voir dans 60 secondes Chrono entre la Mustang et Nicolas Cage. Ou bien dans Fast and Furious avec Vin Diesel et sa Mustang, une sorte de liaison dangereuse dont on connait tous les risques mais qu’il est impossible d’abandonner.

Bien évidemment aujourd’hui les temps ont changé, les routes ne sont pas des espaces de liberté et je m’emballe un peu mais une Mustang garde cette esprit d’animal libre dont on prend le volant en sachant l’ivresse qui peut en découler et les risques que cela représente.

Au réel l’histoire est peut être un peu moins idyllique mais le plaisir est bien là et certainement à un niveau bien différent de ce que j’ai pu observer avec les nombreuses voitures que j’ai pu avoir en essai.

Le mot de la fin

essai-video-ford-mustang-2015-gt-v8 (26)

Cette Nouvelle Ford Mustang m’impressionne réellement, je le dis en fin de vidéo. Quand une voiture vous a fait rêvé depuis votre jeunesse et que vient enfin le jour où vous pouvez en prendre le volant bien des années après. Il existe cette petite crainte que le temps ait pris le dessus sur ce qui pouvait vous faire rêver dans cette approche de l’automobile. Imaginez alors qu’il n’en soit rien et que le rêve devienne une réalité, la satisfaction et le plaisir qu’il en ressort ne peut être que décuplé avec cette Nouvelle Ford Mustang Fastback GT.

J’ai l’impression de ne pas avoir été le plus précis du monde dans cet essai, mais c’est un peu difficile sur ce genre de véhicule. La Mustang était et demeure avec cette nouvelle génération une voiture à part. Je vous le dis de suite, si j’en avais les moyens, j’aurais déjà passé commande. Au quotidien, ça me parle bien plus qu’une Ferrari ou un autre véhicule. Si j’étais une voiture, je serais une Mustang et j’aurais des milliers de choses certainement sans intérêt à vous dire sur cette voiture mais au final je vous conseille simplement d’en prendre le volant.

Un grand merci à Ford France pour la confiance et l’invitation à l’essai !

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

2 Comments

  1. gamelle71

    23 septembre 2015 à 7:36

    c’est marrant , a part pour les éléments de confort et moderne , c’est exactement le compte rendu que je pourrai faire sur ma Mustang de 1966 après un mois de roulage maintenant !!!
    rien ne change , c’est tellement cool et « classe » de cruiser tranquille a son volant qu’on lui pardonne volontiers ses petits défauts…… surtout dés que l’on fait ronronner le V8 😉 😉

    bel essai , comme d’habitude 😉

  2. Pingback: Essai vidéo : Ford Mustang GT V8 | Plan&...