Essai vidéo : Audi TTS

Embarquez avec nous dans l’Audi TTS 2015 sur les routes de Fuerteventura. 310 chevaux au programme et le choix entre boîte manuelle ou Stronic. Allons y !


banniere site

Nous n’avions pas eu la chance de pouvoir mettre la main sur la Nouvelle Audi TT de troisième génration mais notre patience a payé puisque nous avons pu la découvrir dans sa version la plus puissante à l’heure d’aujourd’hui ! C’est donc à la rencontre de l’Audi TTS 2015 équipée d’un moteur de 310 chevaux, du système Quattro et d’un merveilleux châssis que nous nous sommes rendus en Avril. Cette Audi TTS cache de bien belles choses sous sa carrosserie et je vous propose de les découvrir dans la suite.

Audi TTS : Le style

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (41)

Sur la question du style extérieur, je pourrais difficilement vous dire que je n’ai pas apprécié cette Audi TTS. Audi a vraiment bien travaillé l’identité de cette Nouvelle TT et ici la TTS pousse le tout encore un peu plus loin. Les lignes plus tendues que sur la seconde génération de TT offre un véritable caractère nerveux à la TTS. Aidé par son pack SLine de série sans faire dans le tape à l’oeil, l’Audi TTS ne passe définitivement pas inaperçu mais dans le bon sens du terme. Ajoutez un joli diffuseur intégrant 4 sorties d’échappement pour fignoler le tout et le rendu se révèle très séduisant.

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (5)

On se retrouve avec un coupé doté d’une face avant très agressive et un regard très appuyé grâce à la signature des feux LED qu’Audi a parfaitement réalisé. Ce qui est intéressant c’est que ce tempérament nerveux est équilibré par le reste de la voiture un peu plus courbé. Cela permet d’avoir une voiture qui pourrait facilement passer d’une scène à très haute vitesse où son côté agressif ressortirait parfaitement, à une scène au ralenti ou l’on pourrait y voir sa grâce et la quasi perfection de son dessin. C’est quelque chose qu’Audi fait très bien, l’association d’un dessin dynamique et sage à la fois, la TTS en est une nouvelle preuve.

L’Habitacle

essai-video-audi-tts-2015-habitacle TFSI (10)

Audi a vraiment réalisé un très beau travail sur l’habitacle de la TTS, c’est impressionnant d’efficacité. Pour avoir eu l’occasion de monter dans l’Audi S8 par exemple, la première chose qui surprend c’est la débauche de bouton et options un peu partout dans l’habitacle. La philosophie de cette TTS est bien différente, ici on va à l’essentiel et cette philosophie vise vraisemblablement à laisser au maximum votre attention se porter la route.

La photo ci-dessus parle d’elle même, le dessin de cette habitacle est quasi parfait, pas de superflu, tout tombe sous la main et l’on ressent clairement l’ambition de chouchouter le conducteur avec un poste de conduite fait pour l’entourer au mieux. J’aime beaucoup l’intégration de petits écrans dans les buses d’aérations, ça permet encore une fois de dégager un peu d’espace qui en temps normal aurait été dédié à un énième bouton..
Cette habitacle très aéré est notamment permis grâce à l’arrivée de l’Audi Virtual Cokpit, ce grand écran prenant place derrière le volant et capable d’afficher un maximum d’information sur le véhicule, le multimédia, la navigation, etc… nous y reviendrons plus en détails dans quelques instants.

essai-video-audi-tts-tt-2015-siege-sport-TFSI (3)

Honnêtement, en tant que pilote je n’ai pas vu de défauts réels dans l’habitacle de l’Audi TTS, les Sièges Sports S sont un véritable bonheur capables d’offrir le maintien nécessaire pour une conduite sport et le confort adapté à un mode balade plus détendue. Du bonheur je vous dis. Notre coupé dispose également de 2 place arrières qui sont vraiment là pour dépanner. N’imaginez pas pouvoir faire un long trajet avec 2 amis à l’arrière, pour avoir tester, ce serait vraiment une mauvaise idée. Au passage, on notera également un bon point pour le coffre de 310 litres qui pourra d’ailleurs déborder sur ces fameux sièges arrières, de quoi se déplacer à 2 avec pas mal d’affaires.

De manière générale, impossible de ne pas passer un bon moment une fois installé à bord de l’Audi TTS, entre une position de conduite presque parfaite et une ergonomie qui respire les longs instants de réflexion pour servir au mieux les passagers, c’est une véritable réussite. Le mix entre coupé sport et véhicule plaisir/détente a été parfaitement trouvé par les designers et ingénieurs Audi. Bravo !

Audi Virtual Cockpit : bijou technologique

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (19)

L’Audi Virtual Cockpit c’est la merveilleuse idée d’Audi qui est par la même une sacrée prouesse technologique, à tel point que la marque aux 4 anneaux l’avait présenté avant même de dévoiler l’Audi TT de troisième génération dans son ensemble.
En détail c’est un écran de 12,3 pouces situé derrière votre volant et servant de centre de contrôle de l’Audi TTS. Grâce à sa puce Nvidia Tegra 30, le Virtual Cockpit fonctionne parfaitement, c’est fluide, bien pensé et une fois que l’on sait le maîtriser, l’efficacité est impressionnante.

DCIM101GOPRO

Au départ on est un peu déboussolé, on a pas l’habitude d’avoir tant d’informations à cet endroit et puis au bout d’une petite heure ça devient naturel. Placé dans la ligne de notre regard, on trouve facilement où poser les yeux pour les informations de navigation, etc… Vous pouvez en plus ajustez l’affichage en divisant l’écran et l’Audi TTS dispose en plus d’un affichage sport qui vous place un gros compte tour en position centrale, c’est juste parfait !

On a rencontré un seul petit bémol qui n’en est pas vraiment un, lorsque  vous êtes en passager il y a un léger sentiment de solitude. Le Virtual Cockpit étant destiné au conducteur, le passager n’a pas le droit à un retour d’information lui étant destiné, ne serait-que la musique. Il peut quand même plus ou moins voir l’immense écran derrière le volant et un petit joystick sur le bloc central lui permet de contrôler la musique. Ceci dit dans le futur, on peut penser qu’Audi solutionnera ce problème avec des écrans secondaires comme on a pu le voir sur le concept Audi Prologue Concept.

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (27)

Moteurs et caractéristiques

Avant d’entrer le détail du plaisir routier, voici ce que vous propose l’Audi TTS sous son capot. On retrouve un moteur TFSI 2,0L à 4 cylindres offrant 310 chevaux pour 380 Nm de couple. Il lui faut 4,9 secondes pour abattre le 0 à 100 km/h et la Vmax est bloqué à 250 km/h. Offrant la transmission intégrale quattro, vous aurez le choix entre la boite automatique Stronic ou une version manuelle à 6 rapports et ça c’est une bonne chose. Côté consommation on nous annonce un joli 6,9 litres pour 100 km mais vous doutez bien qu’on a pas pris le temps de vérifier.

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (22)

Un monstre d’efficacité sur la route

Il est temps de prendre la route au volant de notre Audi TTS et je ne vous cacherais pas que c’est une voiture impressionnante à bien des niveaux. Premièrement aucun doute que les 310 chevaux se font bien sentir et ceux en toutes circonstances, ça pousse comme il faut et le moteur et très polyvalent ce qui permet à l’Audi TTS d’être à l’aise en toute circonstances.
Ceci dit, là où elle impressionne le plus, c’est en conduite dynamique ! Aidé par son merveilleux châssis, le système Quattro et une mécanique intelligemment pensé, vous avez l’impression qu’elle n’a pas de limite. Elle avale n’importe quelle route sans broncher et c’est tellement bon et facile que la confiance pourrait même s’installer un peu trop facilement. Une épingle en approche et vous seriez presque tenter de tenter le passage avec le minimum de freinage possible mais la physique a ses lois que votre raison doit comprendre.

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (25)

 

Comprenez que l’Audi TTS c’est du bonheur, peut être même un peu trop, l’excès de confiance est aisé avec cette voiture. Tout est si facile, presque parfait et c’est clairement une voiture que je pourrais facilement placer entre n’importe quelles mains. Le plaisir est direct et sans fautes toutefois il faut garder à l’esprit qu’on est au volant d’une voiture capable de prendre des vitesses folles très rapidement. Si vous gardez cette information en tête ce ne sera que du bonheur.

Sur la version Stronic (boite auto avec palettes au volant), vous aurez le droit à des petits pets d’échappement à chaque montée de rapports. C’est séduisant et on se laisse vite prendre au jeu, on aurait même souhaité en avoir lors des tombées de rapports mais malheureusement ce n’est pas le cas.
A côté la boîte manuelle est un petit bonheur à prendre en main, le levier tombe parfaitement dans la main, chaque rapport s’enclenche parfaitement et pour le coup c’est cette certainement cette version qui à ma préférence quand il s’agit de conduire fort. Le travail nécessaire est plus important et le travail entre l’embrayage, le passage de rapport et la gestion du volant reste un exercice plus exigeant et donc plus plaisant pour moi.

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (30)

Sachez qu’on a réellement eu l’occasion de rouler au cours de cette essai, avec environ 1000km au compteur, ce fut l’occasion de réellement percevoir les qualités de cette Audi TTS. L’Audi Drive Select reste toujours aussi efficace en permettant de moduler le comportement de la voiture en fonction de vos envies, le changement entre le mode confort et le mode dynamic est réel et autorise de pouvoir calmer un peu les ardeurs d’une Audi TTS qui est clairement une arme de consommation massive de carburant et de gomme si l’on pouvait oublier les considérations économiques qui s’associent à cette philosophie.

Conçue pour manger la route, il est bon et même peut être un peu frustrant de la voir si parfaite. Ce n’est pas surprenant chez Audi mais il est vrai qu’on aimerait peut être un peu de combat avec la voiture pour se sentir plus récompensé du travail réalisé en cohésion avec la voiture. Il ne faut pas voir cela comme un défaut, c’est une philosophie, il faut juste connaître ce positionnement avant achat et se retrouver dans cette orientation.

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (3)

Ce fut le roadtrip parfait dans un paysage magnifique au volant de l’Audi TTS, on a également de découvrir l’Audi TT Roadster et même la version Ultra de 184 chevaux est un plaisir à l’utilisation. Cette Audi TT débute une jolie carrière et fut un beau porte drapeau pour la technologie Virtual Cockpit qui se déploie maintenant sur la Nouvelle Audi R8 et le Nouvel Audi Q7.

Cet essai  sur la merveilleuse île de Fuerteventura fut l’occasion de réaliser que je me verrais sans aucuns problème vivre avec une Audi TTS. Cependant au quotidien je me disais qu’une version équipé du moteur TFSI 230 chevaux serait plus raisonnable. Plus civilisé, c’est le bon compromis pour éviter de fumer son permis et son compte en banque trop rapidement. Mais très honnêtement si vous pouvez vous le permettre, n’hésitez pas l’Audi TTS est un véritable bonheur.

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (13)

 

Audi TTS, mon petit bonheur

Au final, que du positif pour cette nouvelle Audi TTS, la recette est bonne et en ce qui me concerne je suis preneur. La philosophie est bonne et j’apprécie ce mix quasi parfait entre sportivité extérieur et un intérieur épuré visant à focaliser le plaisir sur la route. Les technologies Audi en font une voiture à l’efficacité à la précision surprenante et elle pourrait très facilement vous séduire si vous aimez son parti pris. Je le dis dans la vidéo, ce n’est que le début de la nouvelle lignée Audi TT et quand on voit le concept Audi TT RS Clubsport Concept, on peut penser que la suite puisse encore augmenter le niveau de plusieurs crans et on ne demande qu’à pouvoir observer tout cela.

Un grand merci à Audi France pour l’invitation, merci également à Lucas, Julien, Thomas, Jean Baptiste et Adrien pour leur aide sur ce tournage difficile. Une pensée émue pour mon Canon 550D perdu au combat lors de cet essai !

essai-video-audi-tts-2015-TFSI (1)
essai-video-audi-tts-2015-TFSI (2)
essai-video-audi-tts-tt-2015-TFSI (2)

Audi TTS : notre galerie photos

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

1 Commentaire

  1. Dens

    15 mai 2015 à 7:33

    Bon essais. Pour moi elle est trop sage cette auto. Le delta entre le TT et le TTS est coquet et ne justifie pas l’effort vu les belles perfs du TT… Autant attendre le RS