Essai vidéo : Nouveau Renault Espace

Nous sommes parti découvrir le Nouveau Renault Espace, une belle surprise avec ses motorisations TCe 200 ou dCi 160. Découvrez nos impressions dans cet essai vidéo et écrit très complet.


banniere site

Renault lance une nouvelle ère pour son véhicule phare, le Nouvel Espace. Comme son nom l’indique le maître mot ici est l’espace mais ce n’est pas tout. Le Nouveau Renault Espace souhaite s’inscrire dans son époque et cherche donc à proposer une bonne dose de nouveautés visant à augmenter le confort, l’habitabilité et la polyvalence, qu’elle soit au volant ou en passager.

Sans aucun à priori nous sommes aller découvrir ce véhicule et il faut bien avouer que Renault nous a offert de jolies surprises. Je vous explique tout ça dans la suite ou si vous préférez la vidéo c’est juste au dessus.

Le Design

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (12)

Bien évidemment commençons par évoquer le style propre à ce Renault Espace de cinquième génération. J’apprécie le travail réalisé par renault sur la face avant, c’est efficace et surtout on est sur véhicule facilement identifiable. Ce nouvel Espace est peut être le véhicule qui affirme le plus son identité depuis la mise en place du nouveau design de la marque. Les lignes sont fluides et on a un sentiment de voiture haute qui vient se placer à proximité de l’engouement actuel pour les SUV et autres crossover. C’est malin et permet de contribuer au charme de l’Espace qui marque une vraie rupture avec la 4ème génération.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (37)

Sur le profil difficile de masquer le côté massif et volumineux du véhicule, mais des petits stratagèmes allège le poids visuel de l’ensemble. Le dessin des vitres aidées par un contour chromé vient contrecarrer l’impression de bloc massif. Les phares arrières ont été intelligemment ramenés sur les ailes pour éviter une zone de carrosserie trop importante qui aurait créé un déséquilibre visuelle et nous voici avec une allure plutôt élancée.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (38)

L’arrière quant à lui s’en sort plutôt bien compte tenu de son côté plutôt plat, Renault réussi à lui donner un dessin réussi. Bien que carré, le dessin permet grâce à l’intégration des phares arrières très bien dessinés et placés en pourtour de la vitre arrières, d’offrir de légère hanche à l’Espace. Ceci permet d’éviter le côté monobloc un peu trop lourd.

Dans l’ensemble on a donc un Nouveau Renault Espace qui s’en sort très bien. L’ancien modèle étant beaucoup trop brute face à des concurrents comme le Ford SMax par exemple, ici le Renault Espace sera fièrement conduit pas ses propriétaires qui n’auront pas l’impression d’être au volant d’un véhicule utilitaire. Si vous souhaitez bénéficier du meilleur du Renault Espace, il faudra opter pour la finition Initiale Paris qui rajoute un peu plus de cachet à une voiture déjà très réussie.

Habitacle et Cockpit

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (17)

Renault a visiblement bosser dur pour offrir un habitacle de qualité aux passagers du Nouvel Espace. C’est principalement le conducteur qui se voit offrir une attention toute particulière via un tableau de bord plutôt innovant et offrant un très grand écran tactile et la technologie RLink 2 de Renault.

Le bon point dans cette disposition, c’est la très bonne sensation offerte lorsqu’on est au volant. L’instrumentation vous entoure, tous les éléments semblent bien positionner et la qualité des materiaux est plutôt appréciable. Seul le joystick permettant de gérer la boite automatique m’a semblé manquer de fermeté dans ses déplacements, pourtant à prendre en main la sensation est très agréable et l’ergonomie parfaite.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (18)

Renault n’a pas souhaité s’arrêter à une simple commande centrale traversante, le travail est beaucoup plus raffiné et cela participe grandement au bien être au volant. Difficile de trouver des choses à redire sur la disposition des éléments constituant la planche de bord. L’intégration d’une bande lumineuse tout autour de l’écran tactile est une très bonne idée et on aurait souhaité avoir le temps d’en profiter en soirée mais malheureusement ce ne fut pas le cas.

Les versions que nous avons essayé disposaient de transmission automatique EDC, sur celles ci vous disposez d’un espace de rangement sous la colonne centrale et on apprécie de l’avoir pour tous les éléments secondaires. Le seul regret que j’ai pu trouvé se situe sur le rangement coulissant en dessous de l’écran tactile qui contient d’ailleurs la connectique USB, Carte SD et auxiliaire, il aurait mérité d’être plus grand afin de pouvoir y placer des téléphones actuelles. Pour exemple, un iphone 5 ne rentre pas entièrement. Vous aurez toujours l’emplacement sous l’accoudoir pour ça mais naturellement, c’est là que je souhaitais mettre mon téléphone.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (23)

Confort et Habitabilité

Le confort, ce n’est pas ce qui manque dans ce Nouveau Renault Espace, les sièges avant sont presque équivalents à de petits fauteils et tout notre essai s’est passé sans aucune gêne, c’était parfait pour moi. Vous pourrez même bénéficier de sièges massants si vous le souhaitez même si c’est un peu moins poussé que les options proposées par des constructeurs plus axé sur les véhicules premium.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (24)

A l’arrière, le Nouvel Espace propose des places individuelles à priori très confortable (je n’y ai passé que peu de temps). Même dans la version 7 places, en m’asseyant sur la dernière rangée et en laissant le minimum vitale d’espace, j’étais réellement à l’aise et loin d’un sentiment de claustrophobie.

essai-video-nouveau-renault-espace-interieur-tce-200-dci-160 (9)

Il y a beaucoup de place dans cette espace et la modularité du véhicule la rend encore plus accessible qu’auparavant. Vous disposez du système One Touch qui vous permet de rabattre les sièges à l’aide d’un seul bouton via une commande dans le coffre ou sur l’écran tactile RLink 2. Ça facilite vraiment la vie et on a en plus la possibilité de choisir le siège désiré plutôt que d’être limité à du tout ou rien. Au final de base le coffre vous offre 660 litres et si vous rabattez tout les sièges vous disposerez de 2040 litres, un volume inférieur au Renault Espace 4 mais largement suffisant il me semble.

On notera que l’on peut facilement ajuster les sièges 3-4-5 pour laisser plus d’espace aux genoux des passagers qui pourraient se trouver sur les places 6-7. Moi qui fait 1m75, j’ai très facilement pu ajuster les sièges de manière à pouvoir m’installer confortablement sur les 3 rangées du Nouvel Espace en version 7 places. Il y a de la place et de manière générale, en s’arrangeant sur le placement en fonction des gabarits, vous pourrez facilement déplacer vos amis peu importe leur taille.

Technologie Multi-Sense

essai-video-nouveau-renault-espace-multi-sense-tce-200-dci-160 (36)

Renault profite des avancées technologiques de son Nouvel Espace pour intégrer un système permettant d’offrir au conducteur la possibilité de choisir entre plusieurs configurations de conduite. Le système Multi-Sense intervient sur des éléments comme les suspensions pilotées, la réponse et la sonorité moteur ou les lois de passage de rapports, ou l’ambiance lumineuse (10 paramètres en tout) pour modifier les sensations de conduite. Vous pouvez même vous configurez un mode personnalisé et ça c’est une bonne chose.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (34)

En pratique le système se révèle plutôt bon et même si Renault n’invente rien ici, l’adaptation à son véhicule est réussie. Accessible depuis l’écran ou via un bouton de raccourci dans la planche centrale, il est appréciable de voir que Renault a réellement travaillé l’intégration du système et a souhaité poussé l’expérience plus loin notamment avec le travail sur les ambiances lumineuses. Tout le contour de la commande centrale abritant l’écran tactile est parcourue d’un éclairage dont vous pouvez régler l’intensité et la couleur ou bien totalement désactivé. Et cela n’est pas seulement réservé aux passagers avant puisque 4 rappels sont disposés au dessus des sorties de ceintures du Renault Espace.

Les différences entre les modes se ressentent et par exemple le mode sport raffermit vraiment le ressenti au niveau du comportement. L’idée et la réalisation sont réellement bien faites, bravo aux équipes de Renault pour ce joli travail.

RLink 2 et l’écran tactile

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (2)

Il y a beaucoup de choses à dire sur le système RLink 2 et son écran tactile de 9 pouces. C’est un choix intéressant de la part de Renault que d’avoir voulu offrir ce genre de technologie sur son Nouvel Espace. Cela représente 2 défis majeurs à mon sens, une intégration tip top pour ne pas abîmer le design de la planche de bord et ensuite une technologie efficace pour que l’expérience utilisateur soit la plus naturelle possible.

Renault a plutôt réussi ce défi et cela apporte définitivement un peu plus de style à l’Espace 5. Dans la pratique, le système est un peu déroutant au départ, on comprend facilement comment ça fonctionne mais certaines choses manquent un peu de sens. Par exemple, Renault n’a pas eu l’idée de mettre un raccourci direct vers la navigation et c’est un peu étrange.

En fait la tablette faisant 9 pouces, l’accueil se divise en 2 écrans, celui du haut vous montre la navigation et le bas, tout ce qui est multimédia. Ainsi, si vous êtes quelque part dans les menus et vous souhaitez revenir sur la carte de Navigation, il faut appuyer sur l’accueil et ensuite vous pouvez sélectionner la navigation si vous avez besoin d’y apporter des modifications. C’est tout bête et on s’y fait mais on l’a vraiment chercher notre raccourci direct vers la navigation !

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (20)

En soit, il faut voir RLink 2 comme une interface mimant grandement l’approche des smartphones de type Android. Vous avez un accueil avec plusieurs pages sur lesquelles vous pouvez placer différents widgets qui vous mènerons aux outils, contacts ou autres options que vous utilisez le plus. Pour aller plus loin il faudra se rendre dans le menu comme sur votre smartphone.

Il est appréciable d’avoir laisser certains boutons pour nous faciliter un peu la vie. Par exemple si vous souhaitez régler la température de votre clim, le bouton rond juste en dessous de l’écran sert à ça. C’est rapide et efficace, si vous voulez modifier plus de choses lié à la clim, il faudra alors utiliser l’écran tactile.

essai-video-nouveau-renault-espace-ecran-tactile-tce-200-dci-160 (41)

Un petit point étrange, Renault a choisi de placer les raccourcis de RLink 2 sur la droite de l’écran. Il nous semblait logique de les mettre à gauche près du conducteur mais bon au final on s’y fait rapidement. Dans l’ensemble, Rlink 2 et son grand tactile est un succès, il demande un peu de temps pour être appréhender mais une fois bien pris en main, tout va bien. Certains choix d’ergonomie aurait pu être un peu simplifié mais je dois dire que Renault a bien bosse son histoire et on n’est pas surpris qu’ils aient fait le choix d’en faire profiter la future Renault Laguna 4 également.

Les Motorisations

A l’heure d’aujourd’hui Renault propose 3 moteurs avec le Nouvel Espace :

Nous avons eu l’occasion de tester 2 motorisations lors de l’essai, le TCe 200 chevaux repris de la Clio 4 RS (voir notre essai vidéo) et le dCi 160. Il existe une troisième motorisation plus faible, un dCi 130. Voici ce qu’ils vous proposent :

TCe 200
Ce moteur essence de 200 chevaux est annoncé avec une consommation mixte de 6,2L/100km. Il développe 265 Nm de couple grâce à une boite automatique (EDC7) à 7 rapports. Les émissions de C0² à 140g/100km.

dCi 160 Twin Turbo
Moteur diesel le plus puissant, il vous offre 160 chevaux pour 380 Nm de couple. Annoncée à 4,7L/100km, il est doté d’une boîte automatique (EDC6) à 6 rapports et émet 120g de CO² POUR 100km.

dCi 130
Le moteur le plus faible est proposé avec une boite manuelle à 6 rapports. Pour 130 chevaux il offre 360 Nm de couple. En conso mixte il se situerait à 4,4L/100km et des émissions de 116g pour 100km.

Comportement routier, 4Control et suspensions pilotées

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (31)

C’est un élément qui a toute son importance ici et je vous le dis de suite, le comportement routier de nouveau Renault Espace est très bon. Il faut savoir que les 2 versions que nous avons essayé étaient équipés de suspensions pilotées capable de modifier leur rigidité à la volée et du système 4Control. Ce dernier permet d’avoir les roues arrières qui sont également directrices avec un angle maximal de 3,5 degrés.

A faible vitesse elle s’oriente dans le sens inverse des roues avant et à haute vitesse elle s’oriente dans le même sens. Cette technologie permet d’optimiser le comportement de la voiture en toute circonstance et faciliter le travail nécessaire sur le volant en demandant moins d’angle pour passer les virages. Voila maintenant vous savez tout passons au comportement routier général.

Je vais essayer d’être bref sur cette partie, le comportement routier est très bon et le Nouvel Espace est clairement configuré de manière à vous rendre la route agréable. Nos versions d’essais étant très aidé par les suspensions pilotées et le système 4Control, on se retrouver avec une voiture très maniable et ceci dans les toutes les situations. Avec le Multi-Sense vous disposez d’un choix intéressant pour adapter la voiture à vos attentes de conduite et mes préférences se sont tournés vers le Mode Sport et Neutre.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (4)

Le moteur TCe 200 est évidemment le plus vivace et offre un agrément de conduite qui me va bien Suffisant en toutes circonstances, il demande même un peu de modération sur la pédale d’accélération sur la pédale d’accélération lors des démarrages en mode Sport par exemple. C’est un moteur plein de peps et aidé par sa boîte automatique EDC7, le travail vous est grandement facilité. Les passages de rapports sont fluides, sans accoups et suivent plutôt bien les besoins. Seul les kickdowns nécessitent un poil plus de temps de qu’on le souhaiterait pour que la boite réagisse.

Côté diesel, le dCi 160 offre une solution plus économique intéressante. Le moteur est discret et assez coupleux pour vous permettre de déplacer aisément la voiture. Seul les dépassements tardifs seront à faire avec précaution mais vous avez toujours la possibilité de rétrograder manuellement pour presser la montée dans les tours.

Sans avoir testé, on peut penser que le dCi 130 pourrait s’avérer un peu light pour le Nouvel Espace. Toutefois étant associé à une boite manuelle à 6 rapports, on a un meilleur contrôle sur le moteur et le couple est relativement similaire à celui du dCi 160. Ce ne sera certainement pas la solution la plus adaptée pour profiter au mieux du Nouveau Renault Espace sans pour autant avoir à l’exclure.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (30)

Dans l’ensemble, le Nouvel Espace est un véritable salon roulant qui se conduit très facilement. Avec ses suspensions pilotées en fonction du mode, certains pourront même le trouvé un peu trop souple. Heureusement le Multi-Sense permet d’adapter ces paramètres en fonction des préférences. Parfait pour déplacer du monde à tous les rythmes.

2 des seuls défauts qu’on a pu lui trouver en roulement n’en sont pas vraiment. Sur autoroute en fonction de vos habitudes, vous pourrez trouver que les bruits d’airs passant sur le pare brise sont un peu trop présent. Enfin comme sur beaucoup de véhicules, ouvrir une fenêtre pourra générer des bruits de battements d’airs.

Vous pourrez profiter de l’affichage tête haute, différentes aides à la conduite allant de la lecture de panneaux au radar de proximité ou le Park Assist. L’offre est plutôt large et devrait séduire tous le monde.

Le Nouvel Espace est une réussite !

Après cet essai, je crois que Renault peut être fier de son Nouvel Espace. Il semble représenter un grand pas en avant pour la marque. Comme Peugeot le fait depuis un moment, Renault monte d’un niveau ses prestations et travaille son identité en pensant à l’expérience et au confort de sa clientèle. La recette paraît efficace et donne clairement envie de voir la suite des nouveautés Renault. Rendez vous prochainement pour la Renault Laguna 4 et la Megane 4.

essai-video-nouveau-renault-espace-tce-200-dci-160 (27)

Les tarifs

Vous pourrez vous offrir le Nouvel Renault Espace à partir de 34 200€ pour la finition de base avec moteur dCi 130. La finition Intens que nous avons essayé avec le moteur dCi 160 débute à 42 300€. Enfin la finition ultime Initiale Paris que nous avions avec le moteur TCe 200 débute à 44 800€ et 46 300€ avec le moteur dCi 160.

Nouveau Renault Espace : Galerie photos

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

8 Comments

  1. Pascal

    1 mai 2015 à 11:14

    Merci pour ce bel essai et pour vos commentaires. Une très belle auto que ce Renault Espace 5 !

  2. Ryosuk3

    1 mai 2015 à 4:14

    Je troll un peu, mais l’en-tête du site, ce n’est pas « La passion de la course »? Une nouvelle division de la FIA « Course de caisse à savon » est en passe d’arriver? 😛

  3. Kwamé

    2 mai 2015 à 12:11

    @Ryosuk Tiens tu fais bien de faire cette remarque, ce titre mériterait d’être modifié.

    Il faut savoir que lorsque j’ai commencé à faire des essais notamment vidéos, je voulais ne faire que de la sportive, le site s’appelle Planete GT après tout. Avec le temps, j’ai facilement pu me rendre compte que les sportives c’est pas forcément facile à obtenir. Ça coûte (très) cher en essence.

    Des opportunités se sont présentés pour des essais plus généralistes et étant de nature curieuse, j’ai accepté. Non seulement je me suis vraiment amusé à les faire mais en plus il y a visiblement un public en demande d’essai frais et un peu différent de ce que font les grands médias.

    Je rêverais de pouvoir offrir d’essais et reportages autour des sportives mais même avec ça je continuerais les essais « normaux ». Aujourd’hui ce qui nous manque c’est du budget pour pouvoir vous proposer du contenu cool tout le temps. Peut être que ça viendra… 🙂

    Ceci dit, on M235i et Audi TTS qui arrive !

  4. Eddy P.

    2 mai 2015 à 8:50

    Bel essai Kwamé et vidéo très agréable à suivre 😉

  5. Cameron

    3 mai 2015 à 1:20

    Bonjour, je suis ton site et tes articles depuis quelques mois et c’est vraiment « frais » et nouveau par rapports aux médias traditionnels.
    C’est donc bien d’avoir ce genre de vidéos qui donnent d’autres point de vue sur les véhicules.

    En plus ton discours change des discours réglés et préparés à l’avance des présentateurs TV. On te sent plus proche de nous et de la vie de tous les jours, tel qu’on essayerait le véhicule avec un ami !

    Concernant cet Espace V, merci pour cet essai très complet !
    Renault fait de bonnes caisses en ce moment, vivement la prochaine Mégane et la prochaine Berline (qui n’aura plus le nom Laguna) !

  6. Joël

    11 mai 2015 à 10:17

    Très intéressant cet essai. Merci beaucoup. Ça donne envie de craquer pour le nouvel Espace (en initiale particulièrement). Juste gaffe à quelques fautes dans les textes…

  7. Luc

    21 juin 2015 à 1:58

    Bon article et essai de l’espace 5 je retrouve dans tes commentaires des sensations identiques que lors de mon essai par contre légère erreur au niveau des taux de polution c’est 120g au km et non au 100 kms!!!

  8. Pingback: Test Flash : Apple CarPlay, l’iPhone dans la voiture ! | Planète-GT.com