Genève 2015 : A la rencontre des McLaren P1 GTR et 675 LT

Nous sommes allés à la rencontre de la voiture la plus radicale du salon de Genève : la McLaren P1 GTR ainsi que sa nouvelle petite soeur plus civilisée 675LT.

McLaren P1 GTR, la tuerie

Tuerie, c’est le mot. En se plaçant derrière la voiture, avec ses deux énormes sorties d’échappement ainsi que ses divers éléments techniques apparents et son immense aileron, on ne peut que respecter l’engin. De plus, la livrée historique en hommage à la F1 GTR amène une dimension supplémentaire à cette fantastique P1 GTR. Rappelons nous aussi qu’avec 1000ch, 50kg de moins et une aérodynamique très poussée, c’est une des voitures les plus rapides du monde sur un circuit. Bref, on est à la fois impressionné et sous le charme.

McLaren-P1-GTR-2
McLaren-P1-GTR-8
McLaren-P1-GTR-5
McLaren-P1-GTR-4

 

McLaren 675 LT, un aboutissement

A sa sortie, on trouvait la MP4-12C un peu fade pour être une supercar digne de ce nom. La 650S corrigea alors sa face avant mais restait globalement assez douce dans ses lignes. Avec la 675 LT, on atteint une sorte de maturité de ce design, avec plus d’agressivité tout en conservant l’identité naissante de McLaren. Belle surprise alors que l’on s’attendait à être un peu déçu.

McLaren-675LT-3
McLaren-675LT-1
McLaren-675LT-5
McLaren-675LT-6

Mais aussi une F1 GT et 650S !

Bien que consacré aux 2 nouveautés de la marque anglaise, le stand mettait en évidence une rarissime F1 GT avec sa queue longue, ou Long Tail en anglais, étant donnée que la 675 LT lui rend un hommage dans son nom. Une 650S, toujours au catalogue, était aussi présente dans le orange typique de McLaren.

McLaren-F1-GT-Long-Tail-1
McLaren-F1-GT-Long-Tail-2
McLaren-650S-1

EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.