Renault Sport : une Clio IV RS Trophy pour Genève ?

renault-clio-4-iv-rs-trophy-geneve

Renautl vient de lacher une nouvelle image en guise de teaser pour son modèle surprise prévue pour le Salon Automobile de de Genève. Il y a fort à parier que nous aurons droit à une version un peu plus musclée de la Clio IV RS 200. En effet depuis sa sortie en 2013, la Clio IV RS n’a plus trop fait parler d’elle, peut être la faute à sa transmission à double embrayage perfectible et une finition que certains aurait voulu plus travaillé pour une version améliorée de la Clio 4.

Si nous voyons juste et qu’il s’agit bien d’une Clio 4 RS Trophy, voilà ce que l’on peut être en droit d’attendre de cette version qui devrait jouer une carte plus radicale que la version RS 200 EDC :

Design extérieur amélioré

Un design extérieur plus musclée, c’était un des reproches qui avait été fait à la Clio RS 200, bien que suivant la tendance actuelle, le kit carrosserie manquait un peu d’audace face au kit large de la Clio 3 RS. Espérons que Renault pousse le caractère sportif un peu plus loin bien qu’à voir la Megane RS 275 Trophy-R, on est de bonnes raisons de douter.

Sièges baquets

Facile à mettre en place et suivant l’orientation encore plus sportive d’une version Trophy, on peut songer que des sièges baquets (Recaro ?)feront leur entrée dans la configuration.

220 chevaux ?

On peut miser sur moteur 1.6 boosté à 220 chevaux, on sait que cela est possible, puisque le Juke Nismo RS dispose d’une version du moteur 1.6L à 218 chevaux et une boite manuelle à 6 rapports et un différentiel à glissement limité. Cela paraît évident que Renault Sport offrira un petit gain de puissance à sa Clio RS côté transmission c’est une autre histoire.

Boite manuelle et différentiel ?

Est-ce que Renault osera avouer que la boite à double embrayage EDC n’est pas totalement adapté à la clientèle de la Clio RS. Sans être une entière déception il faut bien dire qu’elle a pu décevoir certains clients potentiels. Offrir une boite manuelle serait probablement un choix intelligent qui pourrait rendre la Clio IV RS Trophy très séduisante sur le papier. Il resterait plus qu’à ajouter un différentiel à glissement limitée pour parfaire cette hypothétique cette version Trophy de la Clio 4.

On pourrait également espérer des améliorations sur la boite auto EDC avec une transmission encore plus réactive car comme nous le disions dans notre essai, la proposition audacieuse de Renault Sport reste appréciable et permet une approche différente de la concurrence.

Avec de telles améliorations on pourrait facilement voir la côte d’amour de cette Clio IV RS Trophy 220 reprendre du galon. Ce serait également l’occasion de contrer un peu Peugeot et sa récente 208 GTi by Peugeot Sport anciennement 30th Anniversary. Parti de là il ne resterait plus qu’à attendre Ford et une Fiesta RS.

Il va falloir attendre encore un peu pour avoir toutes les infos et confirmer notre petite théorie mais tout cela paraitrait logique. Vivement le Salon Automobile de Genève !

renault-clio-4-iv-rs-trophy-geneve

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

3 Comments

  1. STIG26-07

    23 février 2015 à 7:46

    je suis bien d’accord! Un vrai kit large, des baquets (minimum), un gain de puissances… pour la boite s’ils font évoluer la boite à double embrayage, pourquoi pas la garder.

  2. Kwamé

    23 février 2015 à 7:59

    Effectivement, offrir les 2 solutions avec notamment un EDC améliorée c’était ce que je voulais dire. J’ai mis à jour l’article 😉

  3. Enkhan

    25 février 2015 à 9:02

    Est-on sûr qu’il s’agira d’une Clio. Parce que sur les 2 images la ce n’est pas forcément évident.

    Personnellement, une version sport Trophy de la Laguna Coupé GT, je ne serais pas contre. Avec un style un peu plus agressif et le moteur de 275ch de la M3RS.