Essai vidéo : Audi S1 – 2.0 TFSI Quattro

Embarquez avec nous pour un essai vidéo au volant de l’Audi S1, son moteur de 231 et sa transmission intégrale Quattro. Une sportive compacte qui pourrait bien être la reine de sa catégorie.

banniere site

Audi a décidé d’offrir à sa gamme compacte une version sportive s’intégrant parfaitement à la série S, l’Audi S1 et S1 Sportback. Une petite sportive déclinée en 2 versions offrant des performances de sportives avec l’agrément que l’on connait à Audi et la technologie Quattro, ce qui en fait un modèle à part et en tête de sa catégorie avec ses 231 chevaux.

Tout cela est prometteur sur le papier mais qu’en est-il au volant ? C’est ce que nous sommes partis découvrir sur les routes de Corse au volant d’une Audi S1 qui, je vous le dis dors et déjà, est une véritable surprise aux multiples talents.

Le design

essai-video-audi-s1-2.0-tfsi-quattro (18)

Sur le plan visuel, Audi transforme l’A1 en une voiture bien plus agressive sans pour autant passer dans la radicalité. La S1 reste une voiture qui ne fait pas dans le tape à l’oeil et pourtant les modifications permettent de l’identifier assez rapidement face à une A1.

Parmi les apports les plus remarquables on notera principalement le diffuseur à 4 sorties d’échappement ovales chromées. Un rendu qui annonce directement la couleur et qui sur le pare chocs avant s’exprime également par un dessin bien plus visuels en association avec les jantes 18 pouces. Du côté des phares à l’avant on retrouve des projecteurs xénons et et LED pour les feux arrières. Si vous le souhaitez un pack nommé Quattro peut pousser l’esthétisme encore plus loin (voir vidéo).

essai-video-audi-s1-2.0-tfsi-quattro (21)

Dans l’habitacle le travail est plus simpliste et l’on ne peut pas s’en plaindre car la qualité Audi est déjà présente. De série vous retrouverez le pédalier en acier inoxidable, le volant et les sièges sports siglé S1. Petite touche confort, un accoudoir central est de la partie et le système Audi MMI GPS vous permettra de garder le contrôle sur la partie multimédia à travers un affichage sur l’écran central. Autrement, l’Audi S1 vous offre un régulateur de vitesse, l’Audi Drive Select, le chassis sport S, le démarrage sans clefs, une interface bluetooth et la détection d’obstacle à l’arrière. A noter que l’Audi S1 est officiellement une 4 places, contre 5 sur l’A1.

Motorisation : 231 chevaux…

essai-video-audi-s1-2.0-tfsi-quattro (31)
Sous le capot, les choses sérieuses débutent avec le moteur 2.0 TFSI turbocompressé à injection double. Il délivre 231 chevaux pour 370 Nm de couple entre 1600 et 3000 tours/min qui se révèle très efficace à l’utilisation. Associé à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, il lui faut 5,8 secondes pour atteindre les 100 km/h et la vitesse maximale culmine à 250 km/h. Et ce petit bijou annonce une consommation en cycle mixte légèrement supérieur à 7 litres aux 100 kilomètres.

Ces chiffres sont déjà alléchant compte tenu du gabarit de cette S1, mais Audi va encore plus loin et intègre pour la première fois sur sa compacte la technologie Quattro permettant de transférer jusqu’à 100% du couple sur les roues arrières. C’est donc en toute logique que direction, freins (310mm à l’avant), système de suspensions et train arrière ont été revus pour coller aux idées sportives de l’Audi S1.

En route !

Là où l’Audi S1 s’exprime le mieux c’est évidemment sur la route et quelle fut la surprise en découvrant à quel point la belle est performante. Il n’y a pas d’intérêt à tourner autour du pot, l’Audi S1 est une véritable bombe qui surprend par son efficacité et dans le même temps par le confort qu’elle arrive à offrir. La combinaison de son puissant moteur, de la transmission intégrale quattro et des suspensions réglables permettent d’en faire une compacte sportive qui surpasse toutes les concurrentes de la catégorie avec une trentaine de chevaux de plus (hors Polo R WRC) et surtout un couple maximum impressionnant disponible très tôt.

essai-video-audi-s1-2.0-tfsi-quattro (20)
En pratique c’est très simple, l’Audi S1 vous met bêtement le sourire au visage, la poussé en accélération est importante et surtout ne s’essouffle pas. Quand on ajoute à cela le son moteur qui a le mérite de véritablement se faire entendre à l’intérieur comme à l’extérieur, le plaisir de conduite s’en retrouve décuplé. Moteur en route, un doux ronronnement vous informe qu’il y en a sous le pied, on enclenche alors la première, enfonce l’accélérateur et à ce moment là vous avez déjà un sourire ! Passage de seconde, la gestuelle est simple, courte et efficace grâce à des débattements courts, pied au plancher et ça continue. Troisième, le son continue de s’emballer, et ça pousse encore et encore, c’est admirable et la vitesse commence à devenir problématique et pourtant vous êtes en totale confiance.

La stabilité du châssis ne nous a jamais trahi et pourtant l’ESP est annoncé comme plus fun. Pourtant, sans pousser la bête dans ses retranchements, loin de là même, le plaisir de conduite fut bien au dessus de nos attentes. Aidé par son système Quattro, l’Audi S1 brille quand il s’agit d’aborder des virages. L’efficacité frôle l’insolence aidée notamment par un ESC capable de freiner légèrement les roues à l’intérieur du virage, mais bien évidemment les aides sont désactivables pour ceux qui souhaitent s’offrir encore plus de folie.

essai-video-audi-s1-2.0-tfsi-quattro (16)

Plaisir, Confort et Performance

Audi continue sa démonstration de force en offrant à cette Audi S1 une polyvalence assez impressionante via les différents modes de conduite (Audi Drive Select). A l’aide un simple bouton, vous avez possibilité de modifier le comportement des suspensions. Ainsi en mode Efficiency ou Confort, vous serez surpris de voir le confort offert par la voiture qui en fait un véhicule compact clairement utilisable en toute quiétude en ville par exemple. Une autre pression et vous voila en mode dynamique qui grâce au Magnetic Ride, une technologie permettant de modifier la viscosité de l’huile à l’intérieur des suspensions, adapte totalement le comportement à vos besoins.

L’efficacité du système me semble bien plus performant que sur une Clio RS 200 par exemple, et la différenciation de comportement se ressent vraiment, avec une Audi S1 qui offre un confort plus important et moins dur compt tenu du châssis sport (oui je sais que le prix n’est pas le même).

essai-video-audi-s1-2.0-tfsi-quattro (13)

Pour parler simplement, j’ai pris mon pied avec cette S1, la puissance est là, le couple est phénoménal et vous permet avec une boîte à 6 rapports idéalement étagé de jouer comme bon vous semble avec la puissance disponible. On peut très simplement rester une troisième et enchaîner une suite de virage sans jamais en changer. Je n’ai pas encore eu l’occasion de mettre la main sur une Polo R WRC qui avec un moteur équivalent, offre 220 chevaux mais ne bénéficie pas du système Quattro. Je ne prends donc pas trop de risque à placer l’Audi S1 en tant que reine de sa catégorie des compactes sportives de notre ère.

Lors des Audi Endurance Experience, j’avais eu l’occasion de conduire la version de course de l’A1 équipé du moteur TFSI 180. Je parle ici d’une véritable version pensée pour le circuit avec une caisse vidée, une cage de sécurité et tout ce qui va bien. Je peux vous dire qu’à mon sens l’Audi S1 surpasse cette version de course bien trop lisse et efficace. La S1 dans sa tenue civile vous laisse ressentir plus de chose et sa motorisation vous accompagne d’un chant mécanique aux sonorités alléchantes et en bon père/mère de famille que vous êtes ou deviendrait, elle sait vous aider à calmer le jeu.

essai-video-audi-s1-2.0-tfsi-quattro (14)

Je t’aime petite S1 !

L’Audi S1 fait mal et dans le bon sens du terme, elle arrive même à le faire en vous offrant un confort surprenant. Définitivement polyvalente, puissante, coupleuse et incroyablement saine, je vois difficilement comment on peut ne pas apprécier la proposition d’Audi. C’est la compacte sportive la plus appréciable que j’ai pu conduire dans la catégorie actuelle et bien qu’il m’en manque encore quelques unes, je crois que la préférence restera certainement en faveur de l’Audi S1. Elle se donne certes les moyens de tenir tête à la concurrence mais lorsque la proposition est (très) bonne difficile de ne pas dire oui.

Ce qui serait intéressant sur un tel modèle c’est un essai de long terme. Il y a beaucoup de chose à dire à son sujet et le meilleur moyen de l’apprécier, c’est de vivre avec.
En terme de prix, l’Audi S1 débute à 33 900€ et la version Sportback (5 portes) est quant à elle proposée à partir de 34 800€

essai-video-audi-s1-2.0-tfsi-quattro (17)

Je remercie Audi France pour l’invitation et Guillaume pour son aide précieuse pendant l’essai.

Galerie photos : Audi S1

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

2 Comments

  1. Jonathan

    27 juillet 2014 à 1:56

    Une vraie bombinette ! Bel article et de superbes photos que vous avez là !

  2. Florian / Blog Cars Passion

    3 janvier 2015 à 1:48

    Trés belle finition intérieur pour cette Audi A1, un cran au dessus de la conccurence. Audi qui confirme son statu de leader sur le marché premium.