Genève 2014 : Découvrons en détails la Renault Twingo 3

La seule star du stand Renault du Salon de Genève est sans aucun doute la nouvelle Twingo. Nous vous proposons de la découvrir sous tous les angles en vidéo et photos.

ESSAI VIDEO COMPLET : Nouvelle Renault Twingo 3

Le design

Vous l’aurez compris, nous avons été agréablement surpris par cette Twingo 3. Déjà sur le plan du style, elle retrouve une identité assez forte, comme c’était déjà le cas sur la première Twingo. En vrai, l’aspect « Fiat 500 » est clairement moins marqué, elle est assez originale, sympathique mais arrive à avoir un aspect dynamique notamment sur la configuration de la version blanche.
A noter que c’est une 5 portes, avec une poignée de porte arrière dissimulée dans le montant et que le capot à l’avant ne contient pas le moteur, ni le coffre mais le refroidissement, ainsi que des liquides qui sont accessibles via un capot qui coulisse légèrement (nous n’en avons pas d’images).

Geneve-2014-Renault-Twingo-3-01

L’habitacle

Nous sommes arrivés sur le stand Renault sans connaître l’intérieur de cette petite Twingo, et vous le savez surement nous ne sommes pas de grands fans de l’intérieur de la Clio 4. Franchement, là encore, belle surprise avec un intérieur qui reprend les lignes vue sur le TwinRun, intégrant donc un écran de belle taille (ne sera pas présent sur les versions d’entrée de gamme) dans une console centrale bien dessinée.
Le volant pas tout à fait rond est très valorisant visuellement ainsi qu’à prendre en main et on appréciera aussi les nombreux rangements (selon les versions, la boite à gant est amovible) tout comme la présence de porte USB et SD entre les siège. On aime aussi le grand toit ouvrant en toile, charmant visuellement et qui apporte un vrai plus. Les plastiques sont plutôt bons, mais certains détails nous ont laissés perplexes, comme la poignée arrière avec un morceau rouge qui rappelle les « trucs » à arracher en cas d’urgence dans les bus.
A voir sur des version d’entrée de gamme, mais sur les modèles présentés, pour la gamme, c’est clairement très sympa pour ce que nous avons vu de cette planche de bord.

Geneve-2014-Renault-Twingo-3-Interieur-02

L’habitabilité

Concernant l’habitabilité, l’architecture moteur central nous intriguait. Car oui, l’intérieur est sur le papier plus grand grâce à l’espace grappillé à l’avant du fait de l’absence du moteur, mais qu’en est-il du coffre et des places arrières ? A nouveau, belle surprise, après avoir installé le siège avant normalement, nous rentrons bien à l’arrière, et les parents apprécierons certainement les portes arrières qui rendent les places arrière parfaitement accessible. On remarquera des rangements sous l’assise de la banquette arrière, pratique. Cette dernière nous a en revanche semblé un peu haute (à cause du moteur certainement) et courte, à tester en terme de confort sur des grands trajets.
Le coffre est très haut, mais nous a semblé plutôt correct en terme de volume, même si, avec 219 litres, il est en retrait par rapport à sa devancière qui bénéficiait d’une banquette coulissante. La banquette est en revanche rabattable avec un plancher plat.

Les moteurs

Derniers point, sur lequel nous n’avons rien pu voir ou tester : les moteurs. Placé sous le coffre et la banquette arrière, l’ensemble moteur/transmission est très compact avec deux trois cylindres : 1.0L SCe atmosphérique 70ch/91Nm et 0.9L TCe Turbo de 90ch/115Nm. Les roues arrières sont motrices, et on est impatient de savoir si cela se ressent à la conduite (on l’espère !). Reste à savoir si dans la pratique la chauffe du moteur ne perturbera pas les passagers et bagages dans le coffre, et que la fiabilité sera à la hauteur.

Alors la Twingo 3, ça mérite de s’y intéresser ?

Au final, on ressort franchement emballé par la petite Twingo, même en étant des passionnés pas forcément très attiré par les voitures de monsieur ou madame tout le monde. Pourquoi ? Parce que contrairement à la Twingo 2, la Twingo 3 a du caractère, ose des choix techniques différents et semble faite pour faire plus que de ne simplement se déplacer d’un point A vers un point B.
Et on va continuer à faire du lobbying pour une version RS, même si ça semble toujours assez peu probable (mais sa soeur chez Smart aura bien une version sportive, et qui serait aux dernières nouvelles développée avec Renault Sport).

EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.

2 Comments

  1. deluc

    29 avril 2014 à 12:55

    bonjour il y a t,il des reprise sur notre véhicule ,1 106 Peugeot 1998 ,et quand peu t,on voir la Twingo 3 le plus prés de chez moi tarn et garonne merci et voir l,assayer .

  2. ZeBigK

    29 avril 2014 à 2:24

    @delub : Il y aura certainement des offres de reprises, en ce qui concerne la possibilité de voir la Twingo 3, il faudra attendre la rentrée il me semble.