Genève 2014 : Opel Astra OPC Extreme

La guerre des compactes sportives fait rage, et Opel décide de frapper fort à Genève avec l’Astra OPC Extreme, une version ultra radicale.

Opel-Astra-OPC-Extreme-03

Et rien que visuellement, le menu est clairement affiché avec un look digne d’une voiture de course : imposante lame à l’avant, capot carbone avec prises d’air, aileron, diffuseur avec 2 doubles sorties d’échappement ainsi que des jantes en carbone. L’intérieur est du même acabit avec des baquets avec harnais 6 points, un arceau et des inserts de carbone un peu partout.

Sous le capot, on retrouve le 2.0L Turbo de l’OPC classique avec une puissance « supérieure à 300ch », sans plus de précisions. La puissance est transmise au sol via une boite manuelle à 6 rapports et avec l’aide d’un différentiel à glissement limité qui devrait garantir une bonne motricité au train avant.

Mais on ne s’arrête pas à une cure de puissance, car Opel annonce aussi un poids en baisse de 100kg grâce à l’utilisation massive de carbone. A titre d’exemple, 20kg sont gagnés avec les jantes, tandis que le toit ne pèse que 2.6kg et les ailes en aluminium ne pèsent que 800g.

Côté châssis, l’OPC Extreme se dote de suspensions réglables, de freins de 370mm mordu par des étriers Brembo à 6 pistons à l’avant ainsi que de pneus spécifiques.

Opel n’annonce pour le moment pas de commercialisation, attendant les retours du public avant de prendre une décision. Mais sachant qu’il est presque certain qu’une Megane 3 RS radicale, à la sauce R26-R, arrivera d’ici la fin de l’année, on se dit qu’Opel sera forcément tenté d’y répondre !

EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.