Porsche 918 Spyder : la version finale (vidéo)

Porsche a enfin présenté le modèle définitif de la 918 Spyder ainsi qu’une vidéo de lancement pour sa supercar hybride ultime.

video-porsche-918-spyder-francfort-2013 (1)

Pendant la présentation nocturne du groupe Volkswagen , le modèle définitif de la Porsche 918 Spyder s’est dévoilée dans sa version définitive. La puissance totale annoncée est 887 chevaux pour un 0 à 100 Km/h en 2,8 secondes – 7,7 secondes pour le 200 et 22 secondes pour les 300km/h !

Elle est équipée d’un moteur V8 de 4,6 Litres de 608 chevaux et 2 moteurs électriques de 156 et 129 chevaux placé à l’avant et à l’arrière de la 918 Spyder. Associés au moteur V8, la vitesse maximale annoncée est de 345 km/h.

Bien évidemment, plusieurs modes de conduite sont disponibles. En mode E-power l’autonomie en tout électrique est de 32 kilomètres et le V8 n’est utilisé que si besoin est. Le mode Hybrid Sport permet d’utiliser le V8 en permanence et d’être assister des moteurs électriques pour améliorer l’accélération. Enfin le mode Course, permet d’utiliser les moteurs électriques au maximum et la boite PDK est configuré au mieux.

On trouve également un mode Hot Lap, permettant sur quelques tours d’obtenir le maximum des performances de la Porsche 918 Spyder.

video-porsche-918-spyder-francfort-2013 (5)

En pneumatique, elle s’équipe de Michelin Pilot Sport Cup 2 développés spécialement pour la voiture. On retrouve une monte en 265/35 ZR 20 à l’avant et 325/30 ZR 21 à l’arrière.

Et pour ceux qui souhaiteraient une version encore plus performante, Porsche propose un pack Weissach, offrant une déco spéciale inspirée des voitures de course de la marque. Ce pack offre une réduction du poids de 35 kilos.

On terminera avec le prix, 781 155 €, y a plus qu’à aller bosser. En attendant, la Porsche 918 Spyder sera visible au Salon Automobile International de Francfort et l’on termine avec la vidéo officielle de lancement.

 

 


banniere site

 

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.