Les 24 heures du Mans dans les coulisses d’Alpine

Nous avons été invités à suivre le retour d’Alpine aux 24 heures du Mans. Un accès privilégié dans les coulisses de la course raconté en photos et commentaires.

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (31)

Cela faisait un peu plus de 35 ans que l’on avait pas vu Alpine aux 24 heures du Mans ! La dernière victoire en 1978, c’était Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi qui nous l’avaient offerte. Aujourd’hui le temps a passé et Renault est bien décidé à faire revenir la marque Alpine dans les esprits. Cette participation aux Mans est une des pièces de ce processus qui ne devrait cesser de s’accélérer avant 2016 et la commercialisation de la nouvelle Alpine !

Je vous propose donc de découvrir cette magnifique journée que l’on a passé sur les 24 heures du Mans au coeur de l’ambiance Alpine ! L’Alpine A450 s’équipe d’un châssis monocoque en carbone et nid d’abeille. Le moteur est un V8 Nissan VK45 développant 550 chevaux pour un couple maximal de 580Nm. A son volant nous retrouvons Pierre Ragues, Nelson Panciatici et Tristan Gommendy.

8h00 : Au volant de l’Alpine A450

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (2)
A peine arrivé aux 24 heures du Mans, on se met dans l’ambiance avec un simulateur Ellip6 qui nous permettait de piloter l’Alpine A450 sur le circuit de la Sarthe. Une très bonne idée qui a le mérite de nous faire rentrer directement dans le bain tout en patientant tranquillement pour notre navette. Je reviendrais sur cette expérience dans un autre article !

10h00 : Conférence de presse Signatech Alpine

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (4)

Il est 10 heures et nous nous rendons à la conférence de presse en présence de Carlos Tavares et Jean Pierre Jaussaud. Un entretien très instructif qui nous permettra d’en apprendre plus sur les ambitions de Renault concernant sa présence dans la compétition mais également pour la marque Alpine d’un point de vue plus globale.
On pense évidemment à la future berlinette que tout le monde attend, on sait donc que le moteur ou la transmission sont bloqués. Au niveau du design Carlos Tavares évoquait être proche des 70% de développement avec des récentes modifications en attente de validation sur la maquette taille réelle.
La commercialisation devrait débuter en 2016 et vraiment on attend de voir cette renaissance d’Alpine !

11h00 : Visite des paddocks

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (5)

Ayant un peu de temps devant nous, nous en profitons pour nous balader un peu dans le paddock. L’ambiance des 24 heures du Mans est vraiment une expérience qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie. Tout le monde est là pour la même chose et pendant un peu plus de 24 heures le sport automobile atteing son paroxysme !

12h00 : Déjeuner à l’Hospitality Signatech Alpine

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (3)

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (29) C’est ici que nous passerons pas mal de temps, l’Hospitality est un lieu dans lequel on peut suivre la course et la progression de l’Alpine A450 avec entre autre un accès aux communications radios de l’équipe et un commentateur pour informer tout le public d’invités présent dans l’Hospitality. De l’autre côté on trouve une terrasse donnant sur le virage Dunlop, un bon spot pour de jolies photos.

15h00 : Départ des 24 heures du Mans

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (17)
La course est lancée, toute la foule est réunie en bord de piste pour ce moment très particulier. C’est parti pour des heures et des heures dans une ambiance festive avec pour fond sonore les motorisations surpuissantes des voitures sur la piste. On profite de l’instant et discutons à droite à gauche de tout et de rien. Une période magique que je voudrais revivre très rapidement ! Du côté de l’Alpine A450, quelques minutes après le début de la course, elle est en troisième position de sa catégorie LMP2.

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (15)

Signatech-Alpine a pensé à tout puisque nous recevons des textos nous informant de l’évolution de notre Alpine au fil de la course. Cela nous permet de bouger un peu partout tout en sachant un peu ce qu’il se passe.

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (10)
Nous avons la chance d’accéder aux stands, une visite expliquée dans les casques de communication par un membre de l’équipe. Le passage des voitures en course est exceptionnellement sonore et l’on est bien heureux d’être équipés ! Carlos Tavares est présent et scrute attentivement les informations sur les écrans de contrôle. L’équipe est plutôt détendue en attendant un prochain ravitaillement.

23h00 : 2ème visite des stands, le ravitaillement

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (25)Il est 23h00 et la l’Alpine A450 a déjà passé un certain temps au stand vers 18h30 pour un changement d’alternateur. Je ne me souviens pas de la position à ce moment de la course mais l’ambiance est toujours bonne chez Signatech Alpine. D’un coup, toute l’équipe débarque équipé pour un ravitaillement, et par chance nous sommes là ! J’ai pensé à vous filmer ce petit instant de course et vous pouvez le voir en vidéo juste ici :

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (26)

00h00 : Les dernières photos

24h-du-mans-signatech-alpine-a450-photos (28)

A 1h de notre retour sur Paris, il me fallait bien une petite photo nocturne de l’Alpine A450 ! Il y a encore beaucoup de personnes présentes à l’Hospitality regardant la course sur les écrans plutôt que sur la terrasse. L’ambiance est plus calme mais tout le monde reste attentif.

Ce que je noterais, c’est l’engouement pour la marque Alpine. On a pu voir beaucoup de monde habillés avec des vêtements Alpine qui disont le ont vraiment de la gueule. Au terme de la course Signatech Alpine et son Alpine A450 finiront la course en 9ème position de la catégorie LMP2 et 15 ème au général. C’est une belle opération pour Alpine. Bien évidemment la victoire ou un meilleur résultat finale aurait été le bienvenue. Mais l’opération marketing qu’était également la présence aux 24 heures du Mans a été rondement menée.

Au terme des 24 heures du Mans l’Alpine A450 termine en 9ème position des LMP2 et 15ème au général. Plus loin que le résultat on retiendra surtout que ce premier retour au Mans s’est bien déroulée et que l’entité Alpine a encore toute sa place. Pour continuer à suivre l’Alpine A450, cela se passe en European Le Mans Series avec 3 courses d’ici la fin Septembre.

Merci à Renault de nous avoir convié à ce bel événement, un vraie journée magique !

 

 

 

 

 

 

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

1 Commentaire

  1. Raph

    26 juin 2013 à 3:06

    Magnifique les photos ! Merci planete GT