Essai vidéo : Renault Captur 120 TCe et 90 dCi

Découvrez notre essai vidéo du Renault Captur, un crossover dans la tendance. Vidéos, photos et autres détails, c’est à voir dans la suite.

banniere site

 Je suis parti à la découverte du Renault Captur et j’avoue que je ne savais pas réellement à quoi m’attendre. Ceci dit, toujours prêt pour de nouvelles expériences, je me suis laissé tenté, surtout qu’il se murmurait qu’une version Renault Sport pourrait faire son apparition.

Design Extérieur

Il est mignon ce petit crossover, très tendance avec des lignes très fluide pour ne pas agresser le regard, c’est vraiment une réussite. Surtout qu’il est très bien fait pour s’adapter à un homme ou une femme. A comprendre que je ne me suis pas senti en désaccord avec ma masculinité au volant de ce petit Captur et c’est un très bon point.

La face avant est très réussie, ce qui permet au Captur d’avoir une bouille réellement sympathique quand on se trouve en face. C’est plus homogène que pour la Clio 4 à mon sens. De l’autre côté, la face arrière est un petit peu moins définie, je n’aurais pas été contre un peu plus de caractère, mais de manière générale cela permettra de plaire au plus grand nombre.

Ce qui est amusant, c’est qu’à première vue on aurait tendance à penser qu’il est relativement imposant alors qu’en fait c’est un véhicule réellement compacte. On a une sorte de redéfinition de la Clio dans une version haute sur pattes tout en essayant de le dissimuler autant que possible.

essai-video-renault-captur-photos (15)

La personnalisation du véhicule est relativement étendue, notamment au niveau de la peinture, proposée ici en bi-ton. Une bonne idée au vue des lignes de la voitures, surtout que les couleurs proposées sont de bons goût dans l’ensemble. Mention spéciale pour la version Orange, toît noir et Noir, toît orange.

La meilleure preuve de cette réussite esthétique a été le nombre de personne ayant pris le temps de l’observer pendant l’essai. Il fort probable qu’un très beau succès se dessine pour le crossover de Renault. Le Captur est le deuxième véhicule profitant entièrement du renouveau stylistique de la marque (la Zoé mis à part), et c’est définitivement une bonne chose. Dans l’ère du temps, c’est en quelque sorte l’interprétation trendy du Scénic.

 

Motorisation et comportement routier

Au cours de l’essai, 2 modèles étaient à notre disposition, le diesel 90ch dci et l’essence 120 tce qui s’équipe de la boite automatique EDC. Une version automatique similaire à celle de la Clio RS, les palettes et le sport en moins.

La première surprise de ce Captur fut le véritable confort en conduite. Le comportement est très bon et la voiture absorbe très bien toutes les difficultés de la route pour vous adoucir les trajets. Tout est facile et l’on comprend bien l’esprit familiale et relax du modèle qui donne définitivement envie de rouler en toute sérénité. D’ailleurs pendant tout notre essai, je n’arrêtais pas de m’imaginer avec pour une petite session de vacances entre potes. Le Captur s’y prête bien et on comprend assez rapidement que l’on est dans un véhicule pensé pour la convivialité.

essai-video-renault-captur-photos (13)

Je pensais le Captur plus haut qu’il ne l’est réellement, ce qui finalement est un bon point puisque cela lui permet d’avoir belle allure. Et dans le même temps de profiter d’une tenue de route extrêmement propre ! La voiture assume ses trajectoires sans problème, même à un rythme plutôt agressif. Et même en essayant de la titiller un petit peu, elle ne nous aura pas fait défaut. Un point qui plaira évidemment à la clientèle ciblée qui pourra y aller plus franchement si un jour le besoin s’en fait sentir.

Maintenant, question motorisation, si je devais choisir : Le 120 tce se traîne un peu à mon goût, on ne ressent pas toute la puissance des 120 chevaux et cela est certainement dû à la boite automatique conçue pour économiser autant que possible en toute circonstance. Alors évidemment, l’effet se ressent sur les consommations ce qui est un bon point mais de l’autre côté on paie cela avec des réactions un peu molles du genou. Il faut tout de même noter que mon avis n’est pas des plus objectifs après toutes les sportives que j’ai pu essayer cette année.

Très honnêtement le 120 EDC plaira a beaucoup car la boite auto fait le travail demandé bien qu’il ne faudra pas s’attendre à un des relances phénoménales. Toujours est il que le moteur se fait relativement discret, efficace et de manière globale je ne trouve rien à redire sur la gestion des rapports. A noter d’ailleurs qu’il est possible de passer en manuel avec le levier Up and Down mais je n’arrive vraiment pas à me faire à son utilisation.

J’ai  préféré la version 90 dci qui me laissait un contrôle totale dans le choix de mes rapports. Cela permet d’avoir une sensation plus pêchue et pour le coup j’ai apprécié. A savoir qu’un moteur 110 dci est prévue.

essai-video-renault-captur-photos (10)

Habitabilité

Le Renault Captur donne envie de passer du temps à l’intérieur et c’est déjà un très bon point. On pourra trouvé à redire sur les niveaux de finitions qui mériteraient un peu plus de soin. Concrètement, on retrouve encore ce décalage entre l’aspect extérieur plutôt tendance et un habitacle qui fait trop appel au plastique. Ayant pu approcher un Peugeot 2008, ce point est plus cohérent chez elle, mais comme pour la 208 GTi face à la Clio 4 RS, les philosophies des 2 marques ne sont pas les mêmes.

Au rayon des nouveautés sur le Captur, ce qui est un peu dommage, c’est que toutes les bonnes idées ne sont pas poussés jusqu’au bout. 2 exemples en tête : la boite à gant EasyBox qui reprend l’idée des tiroirs que l’on utilise tous les jours. Vraiment très pratique, la première chose qui marque lorsque vous l’ouvrez, ce sont les rails métalliques apparents. Ceci dit, je ne cracherais pas trop dans la soupe parce là tout de suite je ne vois pas trop comment on pourrait les dissimulés. Mais je vous avoue qu’au premier regard, le niveau de finition perceptible en prend un coup bien que dans la pratique cette boîte à gant est juste excellente.

On trouve également sur la partie supérieur de l’habitacle un petit rangement qui demande une pression de la main pour être ouverte. Excellente idée, surtout que l’espace offert est assez important. Mais là où l’on s’attend à ce que la simple pression suffise pour que le mécanisme soulève le couvercle en plein, il faut en réalité finir le mouvement du couvercle manuellement. Alors oui, j’avoue que je chipote, mais voila si je pouvais améliorer quelques points pour un Captur Premium, je m’attarderais entre autres sur ces derniers.

essai-video-renault-captur-photos (6)

Maintenant parlons des bons points et il y en a pas mal dans cet habitacle. Tout d’abord, notre première surprise fut l’espace offert que ce soit aux places avants ou arrières, il y a de quoi être à l’aise. Le tableau de bord intègre de manière très élégante en son centre toute la partie tactile et interface de commande multimédia. C’est à mon sens beaucoup plus appréciable et homogène que sur la Clio 4 RS que nous testions il y a peu.
On notera également les banquettes arrières qui peuvent coulisser pour augmenter le volume de coffre. Les revêtements de sièges dézippables pour un lavage en machine, juste pratique. Ou bien le double fond dans le coffre qui permettra de séparer certains éléments ou tout simplement de les dissimuler efficacement.

Très sincèrement, j’apprécie réellement l’habitacle du Renault Captur. On pourrait lui reprocher son côté un poil économique, mais dans la version noir/orange que nous avions sur la version 120ch TCe, le compromis est très bon. Les lignes du tableau de bors sont mignonnes avec un bon mix entre simplicité et efficacité.

essai-video-renault-captur-photos (25)

Il est temps de conclure !

J’en arrive à la conclusion et je dois concéder qu’il me semble que le Renault Captur vise très juste. Moins anticonformiste et plus sensuel qu’un Nissan Juke et peut être plus tape à l’oeil qu’un Peugeot 2008 pour le design extérieur. Ne soyez pas surpris d’en voir apparaître un bon nombre sur les routes d’ici peu de temps car la proposition est une bonne alternative aux familiales un peu trop normé. Le Captur apporte de la fraîcheur à Renault, c’est définitivement une voiture à vivre et partager. Force est de constater que le choix des teintes bi-ton lui va bien et cela fait plaisir de voir des personnes se retournaient sur du Renault. On nous a fait savoir qu’il n’était pas question d’une version Renault Sport mais on garde espoir pour une version avec un peu de patate à offrir.

Merci à Renault de nous avoir convié à cet essai et Raphaël qui m’a aidé pour la réalisation de l’essai vidéo!

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

1 Commentaire

  1. Philippe de Autocollec

    16 décembre 2013 à 3:38

    Petit essai bien sympa qui laisse présager un avenir radieux à ce petit crossover urbain, contrairement au 2008, bien plus torturé et alambiqué