Journées découvertes de la Clio 4 RS 200

Avoir la chance de découvrir la Clio 4 RS, c’est déjà une chance, mais lorsque Renault Sport y ajoute des pilotes de très haute volée, alors le terme légendes prend tout son sens. Voici le résumé de cette journée et mes premières impressions sur la Clio 4 RS 200.

Journées-découvertes-renault-clio-4-rs-200 (3)
C’est donc sur le circuit de Sathory, circuit où s’entraine Sébastien Loeb en temps normal que nous attendait une foule de Clio 4 RS de toutes les couleurs. ON retrouvait 2 versions, Sport et Cup, la dernière étant évidemment la plus à même d’encaissé les efforts exigés par un pilote digne de ce nom.

La journée se déroulait autour de plusieurs activités par groupe, visant à nous faire découvrir l’efficacité d’une Clio 4 RS mais aussi d’autres modèles de la gamme Renault Sport, en l’occurence la Megane RS et la Twingo RS.

De mon côté, nous sommes directement rentrées dans le vif du sujet avec découverte sur le circuit de la version Sport et Cup. Le circuit de Sathory, comme je vous le disais est celui ou s’entraîne Loeb, c’est donc une piste courte mais plus que sympathique car typée rallye. On a donc à faire à une piste qui va du pavé à la route accidentée accompagnée de montée et descente importante permettant réellement de se faire plaisir.

Sachez que l’on a conduis peu de temps, toujours est il que les premières impressions concernant cette nouvelle Clio RS sont très bonnes. Les autres blogueurs et membres de forums présent avec moi semblait du même avis. Une vraie voiture de chez Renault Sport, sûre et sportive.

journées-decouvertes-clio-4-rs-200 (6)

Avec sa boite à double embrayage la voiture offre plusieurs moyens de passer les rapports en fonction de vos préférences, vous pouvez laissez tout en automatique ou alors en manuel avec les palettes aux volants ou le levier qui d’une pression vers vous passera le rapport supérieur et vice versa.

En ce qui concerne mes sensations, elles sont vraiment très bonne, si cette nouvelle version est moins radicale visuellement que sa grande soeur elle sait s’exprimer quand on le lui demande. En mode Drive, le moteur se fait discret et laisse un léger ronronnement vous caresser l’oreille, une voiture de tous les jours qui saura plaire à beaucoup de monde à n’en pas douter.

Vient ensuite le mode Sport qui une fois enclenché permet de réveiller la bête et l’expression complète de son moteur. Je vous notifie de suite qu’il y a un souffle notable en approche de rupteur dans le style de ce que peux offrir une Megane RS. Quel plaisir à entendre !! Les passages de rapports se font également plus rapides et vous renvoie à chaque fois une petite note de mise en régime fortement appréciable.
Du côté du freinage, rien à signaler, c’est excellent, une réponse direct à l’appui et une grosse sensation d’efficacité

Je m’arrête là en ce qui concerne mes premières impressions sachant que j’aurais normalement le plaisir d’essayer de manière bien plus complète la voiture d’ici peu de temps et vous offrirez un reportage vidéo et la totale.

Le second exercice de conduite avait pour but de mettre en avant le Launch Control de la Clio 4 RS (vidéo à voir ici) mais également la maniabilité et l’efficacité de la gamme Renault Sport en situation de freinage d’urgence. Nous avions donc un départ arrêté à faire sur les 3 modèles, puis à une distance donnée, appui totale sur le frein. Il n’y a pas à chipoter le comportement est exemplaire peu importe le modèle !
Mention spéciale pour le launch control de Clio qui est surprenant la première fois, j’en discutais avec mes compagnons d’aventures et nous étions ravis par le système qui à défaut d’être réellement utile, permettait d’une certaine manière de mieux appréhender l’apport de cette nouvelle transmission et en option de mettre une petite claque à vos passagers non avertis.

Journées-découvertes-renault-clio-4-rs-200 (26)

Dernière étape de cette démonstration en roulement sur Clio 4 RS, 2 tours sur le circuit de Sathory avec Olivier Panis pour pilote ! C’est à ce moment que l’on comprend tout ce que peut offrir cette nouvelle RS. C’est aussi à ce moment que l’on se dit que nos quelques tours de circuit en conduite sportive sans abus, ce n’est rien, mais vraiment rien !

Ce qui m’aura impressionné pendant ce petit tour aux côté d’Olivier Panis, c’est le calme absolu avec lequel il pilote la voiture alors que nos corps de passagers tente de trouver un petit de stabilité dans la caisse qui encaisse tout ce que lui impose notre pilote sans broncher à aucun moment. Si vous aviez besoin d’être convaincue que la Clio 4 RS est une voiture efficace, Olivier Panis saura vous le prouver et pas qu’un peu ! Mention spéciale pour ce frein à main de grand malade avant l’enchaînement du deuxième tour.

Et pour continuer dans la crème du pilotage automobile Français, Jean Ragnotti nous a offert le plaisir de 2 tours en Clio Williams. Toujours aussi impressionnant, toujours aussi précis dans la gestuelle et bordel que l’expérience fut de haute volée ! Amusant également de voir le recul technologique avec une Clio Williams qui subit plus la piste, mon corps se souvient du premier tassement complet de la voiture;mais définitivement quel joie et quel expérience de pouvoir s’asseoir au côté de tels pilote ! 🙂 A noter que Jean Pierre Jaussaud, et Laurent Hurgon (détenteur du record sur le Nurb en Megane RS) était également présent pour nous. Certains ont d’ailleurs eu la chance de monter avec Laurent Hurgon pour un baptême en Clio Cup !

Au final, ce fut 2 journées en compagnie de Renault Sport plus que sympathique ! Elles nous auront permis d’apercevoir les bienfaits de la Clio 4 RS 200 avant de la retrouver pour un essai vidéo fait maison que l’on est pressé de pouvoir vous montrer.

 

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.