Lamborghini Aventador J

Si certains trouvent que Lamborghini a perdu de sa folie, l’Aventador J devrait être une sacrée piqure de rappel !

Je vois bien la réunion à Sant’Agata Bolognese avec comme sujet « Faire un roadster Aventador » :

On commence classiquement, en décidant d’enlever le toit… Et puis finalement, après avoir renifler un peu trop de vapeurs d’essence, on décide aussi d’enlever le pare-brise, de rajouter du carbone de partout et de mettre le rétroviseur surplombant le tout.

Bon, du coup, on n’a pas la version Roadster de l’Aventador, mais c’est pas grave, on la fait quand même, et on va la nomer Jota,  un J prononcé en espagnol. On laisse le V12 de 700ch, mais on supprime les éléments de confort comme la clim ou le GPS ce qui devrait abaisser le poids de l’ensemble même si aucun chiffre n’a été communiqué.

On l’expose comme un showcar ? Non, on va plutôt la vendre. Oui, l’Aventador J est à vendre, à un seul et unique (et riche) chanceux.

Bref, c’est un peu stupide, c’est surement bien trop cher par rapport à une Aventador classique, délirant, complètement inutile, inconfortable, pas pratique et polluant. Mais au final, c’est une folie nécessaire, un monstre comme on n’en fait plus beaucoup et qui, clairement, me fait baver et délirer depuis le début de cet article.

Merci Lamborghini.

EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.

1 Commentaire

  1. Brume

    6 mars 2012 à 10:00

    Super résumé, merci pour l’article :-).