Microsoft Wireless Speed Wheel: Le Test [Vidéo]

On le présentait en Juin et aujourd’hui il est entre nos mains. Devant les particularités du Microsoft Wireless Speed Wheel, volant qui s’utilise dans le vide. On ne pouvait que se demander si à l’utilisation l’accessoire se révélerait comme un véritable apport dans notre jolie monde vidéoludique, ou à l’inverse, un simple gadget en plus parmi tant d’autres. La réponse en vidéo!

Vous trouverez quasiment tout ce qu’il faut savoir sur le Wireless Speed Wheel dans la vidéo, mais je prends  le temps d’écrire un peu, notamment pour quelques précisions.

Clairement ce nouvel accessoire de Microsoft arrive comme une bonne surprise. On avait peur que cette conduite dans les airs manque de précision, mais au final ce n’est pas le cas, les gestes sont reproduits sans latence (tout du moins pas assez importantes pour gêner la conduite, cf: Dirt 3)
C’est assez impressionnant au premier contact, la prise en main est vraiment  bien pensé! En ce qui concerne la finition, l’objet respire la solidité et a le mérite d’être classe avec sa partie centrale chromé et cette alternance de glossy et mat granulé. Honnêtement on aurait pu s’attendre à moins bien pour ce prix.

Les première minutes de jeu sont un peu dépaysantes. Point qui s’explique à la manière dont vous tenez le volant en main, vous aurez certainement le sentiment de porter une manette et il n’est donc pas impossible que vous oubliez plusieurs fois de tourner dans les airs, surtout après un tête à queue. Mais l’adaptation se fait très vite, et on commence à comprendre les subtilités de cette nouvelle forme de contrôle. Le plaisir arrive assez vite et l’on se surprend à avoir tourner bien plus longtemps qu’on ne l’aurait pensé, et ce malgré les nombreux têtes à queues qui peuvent accompagner ces premiers instants de prise en main.

Je ne le précise pas dans la vidéo, mais sachez que des réglages pourront être nécessaires. C’ est au final assez logique, on le fait également pour les « vrais » volants, mais il faut y penser car le côté manette qui persiste un peu tend à vous le faire oublier.
C’est dans Dirt 3 que j’en ai eu le plus besoin. La sensibilité y est vraiment  très importante et sans ça les contre braquage réussis sont vraiment difficiles.

Pour finir, ce Microsoft Wireless Speed Wheel est une belle surprise. Ce n’est pas la perfection, principalement parce que conduire dans les airs impose une certaine fatigue musculaire, empêchant donc de longues heures de jeu.
Je pense qu’ un support pourrait réellement être un plus pour l’utilisation sur la durée. Le Speed Wheel ouvre une nouvelle voie, espérons que Microsoft creuse dans ce sens. L’ innovation ne fait pas de mal et l’approche est plus qu’intéressante, le prix aussi.

Déjà disponible à la vente, le Microsoft Wireless Speed Wheel se trouve à 49€.

Kwamé est un touche à tout ! Spécialiste de l'image et la vidéo, quand il n'est pas derrière les essais vidéos de Planete-GT, il réalise pour les autres et développe d'autres projets.

3 Comments

  1. EnFonde6

    14 novembre 2011 à 11:03

    J’ai pas encore eu l’occasion de l’essayer, mais ton test me donne envie. Ca a l’air plutôt pas mal pour s’amuser quand on a pas de volant !

  2. cedric

    14 novembre 2011 à 6:14

    Excellent test, très complet et passionnant. Bravo planete-gt et vivement les prochains !

  3. safadi

    2 décembre 2012 à 11:29

    est ce qu’on peux utiliser ce volant sur un pc si oui comment svp ?