La journée du S : Audi S6, S7 et S8

A l’occasion du salon de Francfort, Audi présente sa nouvelle gamme de grandes berlines badgées S avec les S6, S7 et S8 qui utilise un tout nouveau V8 bi-turbo.

Fonctionnant dans l’ordre croissant en commençant donc par la S6. Disponible en berline et en break, la S6 se dote d’un discret kit carrosserie, la faisant passer pour une « banale » S-line. Sous le capot, exit le V10 de la précédente génération, nous retrouvons le nouveau V8 4.0L bi-turbo d’une puissance de « seulement » 420ch et 550Nm de couple. Ce moteur est associé à une boite DSG à 7 rapports et naturellement à une transmission intégrale Quattro. Question performances, Audi annonce un 0 à 100km/h effectué en 4.8 secondes (4.9 secondes pour le break) et une vitesse électroniquement limitée à 250km/h. Commercialisation en début d’année prochaine.

[nggallery id=20]

Passons désormais à l’Audi S7, une Audi luxueuse coupée 4 portes,concurrent de la Mercedes CLS. Cette S7 adopte une face avant plutôt agressive ainsi que deux doubles sorties d’échappement qui annoncent la couleur. Du côté mécanique, La S7 reprend exactement le même V8 bi-turbo de 420ch avec boite DSG7 que le duo de S6. Logiquement, les performances sont semblables avec un 0 à 100km/h effectué en 4.9 secondes et 250km/h en vitesse de pointe. Commercialisation prévue pour le printemps 2012.

[nggallery id=21]

Enfin, le vaisseau amiral de la marque : la S8. Esthétiquement, difficile de reconnaître une S8 d’une A8, la voiture reste simple et élégante. Sous le capot, plus de V10 là-encore, mais le même V8 4.0L bi-turbo que ses petites soeurs, à une petite différence près de 100ch puisque la S8 annonce 520ch pour 650Nm de couple. En outre, pas de boite DSG pour cette puissante berline puisque l’on devra se « contenter » d’une boite automatique « classique » à 8 rapports. Toutefois, la S8 se paie le luxe d’être plus rapide que les S6 et S7 avec un 0 à 100km/h effectué en 4.2 secondes.

[nggallery id=22]

EnFonde6 / Fabien est depuis son plus jeune âge un passionné absolu d'automobile dans sa globalité : il aime les 6 en ligne BMW, les Vtec Honda, les V12 Ferrari, les V8 AMG... bref tout ce qui a une âme ! A ses heures perdues, il est administrateur et rédacteur en chef de Planete-GT.

1 Commentaire

  1. Jerry

    31 août 2011 à 7:04

    Il faut croire que beaucoup de constructeurs commencent à renoncer à de gros moteurs, les V10 font place aux V8, comme pour la M5 F10. Sinon magnifique la S6 🙂