Nurburgring Revival 2011 – Réouverture des vieux stands

Début Mai, un évènement peu commun avait lieu au Nurburgring. Cette fois-ci, je ne vais pas vous emmener sur la Nordschleife, mais dans les anciens stands le long du circuit F1, juste à côté du raccordement avec la boucle nord du vieux circuit que l’on emprunte lors des journées Touristenfahrt.

En effet, pendant de longs mois, pour ne pas dire années, les anciens stands datant des années 40 ont été restaurés à leur état d’origine. Pour fêter leur réouverture au public, le Nurburgring Revival prenait donc place en ces lieux chargés d’histoire et arborant fièrement les noms des plus grands pilotes de course de l’histoire de l’automobile. Chaque box portait le nom d’un pilote avec un petit texte, souvent une citation célèbre du pilote lui-même ou bien encore son surnom. Assez sympa à lire, je ne les ai malheureusement pas immortalisées en photos, mais je retournerai sur place pour le faire!

Devant ces noms qui nous rappellent soit des souvenirs soit des histoires racontés par les passionnés d’automobile plus âgés que nous (enfin surtout plus âgés que moi!), on pouvait déambuler au milieu de voitures de course toutes plus belles, impressionnantes et intimidantes les unes que les autres. Je ne les nommerai pas toutes tellement il y en avait, mais juste une petite liste non-exhaustive des participantes du WE :

Porsche 935, 914, 910, 917, 911 RSR … des AutoUnion à la pelle, Ferrari 250GTO, 330GTO, 250 Testa Rossa, 308 GTO, et tellement d’autres que je ne connaissais pas! Des Bugatti (type 35 notamment), Daimler, vieilles Mercedes Benz, Ford Capri, Ford Escort 1600, Lancia 037, des Formule 2, Formule 3…

Le meilleur? Elles n’étaient pas là pour faire de la figuration. Et non, quand vous allez au ‘Ring, vous n’êtes pas à Pebble Beach ou Villa d’Este pour faire un concours d’élégance! Vous venez pour faire crisser vos pneus Michelin et en découdre sur la piste!

 

Le spectacle était donc dans les paddocks mais aussi en piste avec le matin les voitures qui tournaient sur la Nordschleife, et l’après-midi sur le tracé F1. Honnêtement, emmener une 250 TR sur la Nordschleife, il faut avoir un bon compte en banque, aucune peur de plier la voiture, une très bonne connaissance de la piste, et de toute façon la chose primordiale, un grain de folie pour emmener ces divas au rythme auquel j’ai pu voir les gars passer!

 

Mais trèves de bavardages, c’était superbe. c’était génial, je suis reparti avec les oreilles qui bourdonnaient et les fringues qui sentaient les vapeurs d’huile et d’essence (quel bonheur au passage!), mais mes mots ne peuvent pas expliquer ce que j’ai pu admirer ce jour-là. Donc place aux premières 50 photos, en espérant qu’elles font justice à l’évènement et aux divas présentes.

 

3 Comments

  1. Mouai

    9 juillet 2011 à 7:45

    Merci pour ces magnifiques photographies. Félicitation pour le travail de post-production rendant certains clichés tels de vrais tableaux.
    Cet évênement devait être impressionnant, merci pour la visite.

  2. Mouai

    9 juillet 2011 à 8:04

    Loin de moi l’envie de piller les secrets de l’artiste, mais le flou dans certains contours est une retouche ou un effet d’objectif tel qu’un baby lens?

  3. yotah1

    10 juillet 2011 à 10:59

    Pas de secrets là dedans, j’ai dû faire beaucoup de post prod pour obtenir ces résultats. Je shoote avec un EOS 450D et un objectif Sigma 17-70 mm, donc pas forcément du matos exceptionnel. Du coup comme l’appareil manque cruellement de bokey, je retouche chaque image.