Les 24h du Mans en images !

Le week-end dernier, j’étais aux 24h du Mans pour suivre cette course passionnante. Et j’ai pensé à vous en ramenant des photos de la course de jour comme de nuit !

Vous savez certainement tout sur cette édition des 24h du Mans, je ne vais donc pas m’étendre sur un long discours, mis à part pour vous dire que ça reste un grand moment de passion automobile. Malheureusement, on ne peut pas aller où on veut pour prendre des photos mais promis, l’année prochaine, j’essaye d’y retourner avec des accès VIP !

Cette année fut marquée par les deux gros crash des Audi en début de course et vers Minuit. J’ai eu la « chance » de voir les deux, enfin surtout leur résultat!! Des morceaux partout, une violence sans équivalence, et du carbone en pagaille! Heureusement les pilotes s’en sortent bien, c’est le principal.

Un WE passé sous un beau soleil qui jouait tout de même parfois à cache-cache avec les nuages, mais pas de pluie, c´est le principal.

Pour ma première expérience au Mans, j’ai pu admirer les protos de près, bien plus jolis en vrai qu’en photos. Les diesel (j’ai du mal à croire que je vais écrire cela!!) ne font pas un bruit si terrible que ca, principalement grâce aux déflagradations sourdes et profondes qui nous chatouillent les tympans à chaque changement de rapport. Incomparable cependant avec le grondement des V8 Aston Martin, Ford et Corvette, la palme revenant à cette dernière qui faisait littéralement vibrer le sol à chaque passage! Les écolos diront ce qu’ils voudront, mais les échappements libres, moi j’approuve!

Au rang des déceptions, comme dit plus haut, l´accès à la totalité du circuit est impossible, à moins de posséder un pass VIP (600€ tout de même), il faudra faire l´effort l´an prochain, Pit Lane et Hunaudières oblige!
Résultat, beaucoup, beaucoup de monde aglutiné dans un espace pas si grand que cela finalement, et des tribunes qui se vident assez rapidement après le départ, donc encore plus de spectateurs en bord de piste. Il y a quand même moyen de profiter de l’action présente sur la piste, ou hors de la piste avec de nombreux spectateurs assez « chauds ». Mais les 24H du Mans sans ses allumés ne seraient plus les 24H du Mans…

Rendez-vous dans moins de 2 semaines aux 24 Heures du Nurburgring, en terres allemandes, dans une ambiance apparemment beaucoup plus déjantée!

[nggallery id=7]

2 Comments

  1. Karth

    17 juin 2011 à 8:16

    Sympa toutes ces photos, ça donne un bon résultat pour un « amateur », juste dommage pour les grillages.

  2. noursausore

    18 juin 2011 à 10:51

    Jolie photo! Tu devrais faire un tour à Mulsanne l’an prochain! C’est quoi ton appareil et objectif?