Mes premiers tours au Nurburgring

Dimanche 16 Janvier 2011, une date qui restera dans ma mémoire pendant longtemps je pense.
11h du matin, il fait beau sur Francfort et la température est idéale pour un mois de Janvier, je prends mes clés et je file à 150 km d´ici, direction le plus beau et mythique circuit au monde, mais aussi le plus exigeant : le Nurburgring Nordschleife.

C´est ma toute première expérience sur circuit avec ma propre voiture (une Twingo 2 RS chassis Cup) et avec seulement 3 tours en Porsche Carrera Cup sur le circuit de Marcoussis à mon actif, on peut dire que je n´ai aucune expérience de ce genre de conduite. Sans même savoir si le circuit serait ouvert, je file sur place, avec un temps qui passe au nuageux / brumeux à 20 km du circuit…
Je fais un rapide tour du paddock pour voir quelles voitures sont présentes, plateau assez hétéroclite avec des 911, une R8, pas mal de BMW M, des Renault Sport et GTI. 5 minutes plus tard, me voilà en possession de ma Ring Card me donnant droit à 4 tours de circuit pour 89€. Certes ce n´est pas donné mais je me dis « un tour, c´est quasiment 20 km donc bon, 80 km de piste au total c´est pas mal! ».

La voiture est encore chaude de mon trajet aller, j’en profite pour partir pour mon premier tour pour découvrir ce circuit que j´ai si souvent parcouru en jeux vidéo depuis son apparition sur GT4. Je pars tout de même humble, je ne connais pas le circuit en vrai et Taurim, un de nos membres auquel je viens d´acheter ma RS m´a conseillé d´être extrêmement prudent! J´attaque donc mon premier tour sur un bon rythme tout en gardant de la réserve, ESP toujours activé vu que la piste est assez humide. Ma première surprise est que je ne vais pas tourner uniquement sur la Nordschleife mais aussi sur le circuit F1 vu que la jonction est ouverte. D´un coté c´est une bonne chose puisque j´ai donc l´occasion de jauger un peu les limites de ma voiture sur une piste plus large avant d´attaquer le vif du sujet, la boucle nord et ses 20 km de courbes, de montées et de descentes vertigineuses.

La piste est libre devant moi, seules 2 – 3 Mini Cooper m´ouvrent la voie, me permettant ainsi de prendre mes repères de freinage plus facilement. Le tour du circuit F1 se termine et on rejoint la Nordschleife, beaucoup plus étroite et humide!
Moment de silence dans la voiture, je réalise que je suis sur le circuit le plus mythique du monde, j´ai attendu ce moment pendant des années.

Les virages s´enchainent et les Mini apparaissent et disparaissent devant moi au gré des courbes, puis après seulement 1km de piste, drapeau jaune à Hatzenbach, une BMW sur le camion de dépannage et de la terre partout sur la piste… Autant dire que mes ardeurs sont vite refroidies! Je manque d´ailleurs de faire un tout droit au virage suivant; resté à l´ombre, il est extrêmement humide et glissant. Je reprends mes esprits tranquillement et continue mon tour, concentré sur la piste, pas vraiment le temps d´admirer le paysage ou de regarder les écritures peintes partout sur la piste. Petit à petit j´attaque un peu plus, la voiture m´apparait bien vive du train arrière mais l´ESP me sauve la mise pour l´instant.
À mi-parcours, une Clio 3 RS2 me double et reste devant moi jusqu´au Karussel, me permettant ainsi d´étudier un peu ses points de freinage et ses trajectoires. C´est ici que les jeux vidéo m´auront le plus aidé, m´apportant déjà une certaine « connaissance » du circuit, sachant dans quel sens va tourner le prochain virage. Bien entendu la piste est extrêmement différente dans la réalité, beaucoup plus étroite que dans n´importe quel jeu (seul GT5 se rapproche assez sur ce point), les dénivelées vous lèvent l´estomac et vous donnent des gouttes de sueurs froides dans le dos à l´attaque de chaque grosse descente! Les courbes s´enchainent à un rythme infernal, aucun repos envisageable, ce sont les 25 km les plus intenses de ma vie, et je n´ai qu´une envie : qu´il n´y ait pas de fin à ce serpentin de bitume tout droit sorti des bois!
Au niveau de Pflanzgarten 1 & 2, des spectateurs sont amassés sur les bords de la piste, ainsi que des photographe, malgré un temps qui ne s´améliore pas vraiment et une température ambiante proche des 10°C tout juste.

normal_a02q0313touri019120110116

Mon premier tour touche à sa fin, j´ai mal aux mains, l´adrénaline commence à redescendre au fur et à mesure que je prends mes marques avec ma voiture et le stress commence à s´estomper, même si dans les dernières centaines de mètres, une seule pensée traverse mon esprit : « ne pas planter la caisse maintenant!! ».
Je finis donc mon premier tour, fais une pause pour aller voir le paddock et prendre les quelques photos que vou voyez dans cet article. Une monstrueuse Gemballa GT 993 GT2 vient se garer pendant qu´une R8 V8 fait des tours de « parade » sur le parking, à défaut d´aller rouler sur le circuit. Pas mal de GT3RS sont arrivées aussi mais elles tourneront peu, la piste étant surement trop glissante pour leurs propriétaires.

J´ai au final effectué mes 4 tours sans encombres, les 2 derniers en retirant l´ESP pour découvrir une toute nouvelle personnalité à ma voiture avec l´arrière train qui part en glisse dans les gros freinages et une voiture globalement très joueuse mais très plaisante à conduire (oui parce que pour l´instant je en fais que conduire, je ne pilote pas encore, loin de là même).

J´ai chronométré mes 2 derniers tours mais avec le circuit F1, difficile de comparer à des temps normaux du Nurb. Quoi qu´il en soit, le 3e tour sera bouclé en 12´29″ et le 4e en 12´17″, une bonne progression donc déjà, avec cependant encore beaucoup de secondes à grapiller pour être vraiment performant.

Histoire de bien finir la journée, je suis allé faire un petit tour au Ring Werk (le musée) avec quelques F1, voitures de DTM de différentes générations, camion de course et un mur que j´aimerais bien avoir chez moi avec les pilotes célèbres du Nurburgring avec entre autres Dan Guerney, Clay Regazzioni, Stirling Moss, Fangio, Nuvolari…

Bilan de la journée, j´ai besoin de nouvelles plaquettes de frein, passer à des semi-slicks pour aller chercher tout ce que ma petite RS a à offrir, et surtout, surtout, il faut que j´y retourne dès que possible! Aucun endroit au monde ne ressemble à cette piste absolument fabuleuse / folle.

Maintenant, place aux photos en commençant par le parking :

img_0009img_0011img_0012img_0013img_0021img_0014img_0016img_0015img_0017img_0019img_0018img_0020

Le musée :

img_0022img_0023img_0024img_0025img_0026img_0027img_0028img_0029img_0030img_0031img_0032img_0033img_0034img_0035img_0036img_0037img_0038img_0039img_0040img_0041img_0042img_0043img_0044img_0045img_0046

Et pour finir, ma Twingo RS a gagné ses stickers Nurburgring !

img_0047img_0048img_0049img_0051img_0052

13 Comments

  1. SupaPictave

    17 janvier 2011 à 2:45

    Passionnant, merci pour le CR et les photo 😉

  2. Yotah1

    17 janvier 2011 à 4:10

    De rien, c´est avec plaisir que j´y retournerai bientot pour faire d´autres compte rendus 😀

  3. SupaPictave

    17 janvier 2011 à 5:17

    Tu m’étonnes, ça fait rudement envie.

  4. Kristof

    17 janvier 2011 à 6:56

    J’avais monté des toyo r888 sur ma TRS, et ça sublime vraiment tout. N’hésite pas 😉

  5. Taurim

    17 janvier 2011 à 7:59

    Bienvenue au club 😉

  6. tchapo

    17 janvier 2011 à 8:10

    ben on risque de se croiser alors sur le tracé de la Nordschleife. en tout cas tres bon reportage.

  7. Laurent_X

    17 janvier 2011 à 8:43

    Bravo et merci pour ce récit , très agréable à lire

  8. faburisu

    17 janvier 2011 à 9:18

    Yotah1 , c’étais la config vln ou 24h ?

  9. yotah1

    18 janvier 2011 à 7:06

    Merci pour l´accueil positif pour l´article, j´espère avoir bien rendu les sensations ressenties pendant cette journée vraiment mémorable pour moi.
    Si je ne dis pas de bêtises c´était la config 24h je crois, vu qu´on prenait le F1 en entier puis la Nordschleife. Ils le refont cette année, il faut que je regarde les dates.

  10. julien

    19 janvier 2011 à 10:55

    Super article ! Tres bien ecrit ! Ca donne vraiment envie !
    J’habite en Bretagne et je suis a 1h du circuit de Loheac, je me demande bien si il y a moyen de faire pareil…
    J’ai toujours voulu essayer ma titine sur circuit ( Astra GTC sport 150 cv ) mais on a pas grand chose chez nous pour ca !

  11. faburisu

    21 janvier 2011 à 11:30

    yotah1 ,
    je vien de voir une vidéo de la meme journée , en fait c’est ni l’une ni l’autre , mais la version la plus longue possible de 25,947 m , du coup tes temps en 12 sont vraiment pas si mal surtout si la ligne droite de la nordschleife étais ouverte ! ( le record sur cette config date du 1er juin 2003 en 9:02.206 avec une Dodge Viper GTS-R conduite par Peter Zakowski/Pedro Lamy/Robert Lechner ) d’ailleur meme si le temps sont btg c’est déja super rapide oO

  12. yotah1

    24 janvier 2011 à 8:24

    Julien, je n´ai qu´un conseil à te donner, c´est d´aller sur circuit. Rouler vite sur route devient tellement peu amusant après, le circuit défoule en quelques sortes et il t´apprend tellement de trucs sur ta voiture et ta conduite.
    Faburisu, merci pour la précision. La ligne droite de la Nordschleife n´était pas ouverte donc les temps sont BTG mais ce WE si il fait beau j´y retourne avec une caméra et ce seront enfin des temps BTG uniquement sur la Nordschleife, donc on saura de quoi est capable la RS.

  13. sly

    8 mars 2011 à 3:53

    pas mal pas mal juste une question je cherche le béquet spécifique de la rs que je voie que tu poséde étan moi méme un posséseur de twingo rs merci je te donne mon mail ou tu poura me répondre merci bien