Citroën DS3-R : Une rivale pour la Cooper S

Bien que survolant le championnat du monde des rallyes, la gamme sportive de Citroën était jusqu’ici complètement ridicule. Mais tout va changer grâce à la DS3 qui, en plus d’une version WRC pour 2011, reçoit une version Citroën Racing qui vient clairement affronter les Mini Cooper S et autres Clio RS.

Esthétiquement, la DS3-R se muscle très légèrement par rapports aux versions classiques, déjà plutôt dynamiques. Elle se dote d’une lame avant, d’élargisseurs d’ailes, d’une ceinture de bas de caisse ainsi qu’un diffuseur arrière, le tout en finition carbone. De plus, notons la présence de jantes 17 ou 18 pouces au choix. Par ailleurs, seules deux combinaisons de couleur seront disponibles : blanche et bleue et noire et orange qui rappelle assez clairement une Porsche 997 GT3.

A l’intérieur, la finition carbone est aussi reprise sur le volant, les accoudoirs de portes ainsi que sur la planche de bord. De plus, la couleur du toit est reprise à l’intérieur sur le levier de vitesse ainsi que sur le bandeau de la planche de bord.

Mais là où cela devient très intéressant, c’est sous le capot. En effet, le 1.6L THP 150ch reçoit des modifications sur le turbo ainsi qu’une nouvelle cartographie et des silencieux spécifiques qui poussent la puissance à 200ch pour 275Nm de couple dès 2.500trs/min. Cela permet aux 1165kg de la voiture d’effectuer le 0 à 100km/h en 6.8 secondes tandis que le 1000m DA est abattu en 26.9 secondes pour une vitesse maximale théorique de 231km/h.

Et cela ne s’arrête pas là puisque Citroën Racing entend bien faire honneur aux performances de la marque en WRC grâce à une tenue de route irréprochable. Ainsi, les voies ont été élargies de 30mm, les suspensions reçoivent des amortisseurs spécifiques d’origine BOS ainsi que de nouveaux combinés permettant d’abaisser la garde au sol de 15mm et des ressorts raffermis. De plus, le freinage est désormais assuré par de généreux disques mordus par des étriers à 4 pistons d’origine Alcon. Enfin, la direction assistée et l’ESP ont été recalibrés pour une conduite sportive.

Avec la DS3-R, Citroën fait son grand retour sur le marché des voitures de sport et prouve à nouveau que sa DS3 n’a rien à envier à la Mini. Elle devrait être présentée lors du Salon de Genève tandis que son prix de vente sera de 26.000€.

ds3-rds3-r1s5u4hk4cemzbsg

2 Comments

  1. faburisu

    4 février 2010 à 7:02

    Super chez PSA on a un choix énorme question moteur sur les sportive , 1.6THP ou 1.6THP ou 1.6THP ha tien y a encore le 1.6THP …

    Merci qui ? Merci bmw

  2. xguilx1

    5 février 2010 à 10:39

    Ce moteur doit autant à la technologie de BMW qu’à celle de PSA. Peugeot et Citroën l’utilise pour leurs compactes, BMW pour la Mini. Chacun y trouve son compte, à moindre frais. En plus c’est un excellent moteur, pas de quoi cracher dessus, surtout si ça peut permettre d’avoir quelques françaises sportives… 😉