Opel Insignia Sports Tourer OPC : Déménageur pressé

Après la berline, c’est au tour de la version break Sports Tourer de l’Insignia de recevoir sa déclinaison sportive OPC qui vise toujours la nouvelle Audi S4 Avant.

Esthétiquement, l’Insignia OPC Sports Tourer, comme la berline, ne joue pas dans la discrétion. Le pare-chocs avant est plus largement aéré et adopte des prises d’airs en forme de dents qui rappellent le concept car GTC. Le profil change au niveau des ailes bodybuildées afin d’accueillir des jantes en 19 ou 20 pouces. Pour finir, la partie arrière se dote d’un becquet ainsi qu’un pare-chocs intégrant 2 sorties d’échappements trapézoïdales. A l’intérieur, nous notons toujours la présence de sièges baquets Recaro ainsi qu’un nouveau volant.

Sous le capot, l’Insignia dans sa version Sports Tourer est toujours motorisée V6 2.8L bi-turbo qui développe 325ch. La puissance est passée au sol sur les 4 roues grâce à une transmission intégrale intelligente avec un différentiel à glissement limité électronique. Ce système est similaire à celui utilisé sur la Saab 9-3 Turbo X. Les performances annoncées sont proches de celle d’une Audi S4 avec un 0 à 100km/h effectué en 6.2 secondes (soit 0.2sec de plus que la berline) et une vitesse maximale électroniquement limitée à 250km/h.

Côté châssis, on note une garde au sol abaissée de 10mm grâce à des suspensions spécifiques. Le freinage est lui assuré par des disques ventilés d’origine Brembo.

L’Insignia Sports Tourer OPC sera commercialisée cet automne à un prix très certainement nettement inférieur à celui d’une Audi S4 Avant.