Mercedes Classe S 2009 : Technologie & Hybride

Afin de garder le leadership dans la catégorie des limousines de luxe face à l’arrivée de la nouvelle BMW Série 7, Mercedes offre à sa Classe S un restylage ainsi qu’une version hybride.

Le lifting opéré n’est pas profond mais permet de donner un petit coup de jeune à la Classe S. Le pare-chocs avant est redessiné et intègre désormais l’éclairage diurne en LED. De plus, la calandre ainsi que les optiques avant sont légèrement revues. A l’arrière, le pare-chocs intègre désormais les sorties d’échappement tandis que les feux sont désormais à diodes.

Au chapitre des évolutions, la Classe S était déjà bardée de divers systèmes électroniques mais la version restylée se perfectionne d’avantage. Elle s’offre donc des systèmes issus de la nouvelle Classe E comme le système anti-somnolence, une surveillance d’angle mort ainsi qu’une reconnaissance des panneaux de circulation. Par ailleurs, comme le nouveau Range Rover, elle s’équipe du SPLITVIEW permettant d’avoir une image différente selon les angles de vue sur l’écran central de la planche de bord. Ainsi, le passager pourra regarder un film tandis que le conducteur aura ses informations de navigation. Pour finir, le système de sécurité PRESAFE permet désormais d’éviter les collisions en freinant lorsque le conducteur ne freine pas en se rapprochant d’un obstacle.

Sous le capot, nous notons une arrivée de taille puisque la S400 BlueHYBRID va être commercialisée. Cette version hybride est motorisée par un V6 3.5L de 279ch et un moteur électrique de 20ch placé entre le moteur thermique et la boite de vitesse. Ce moteur électrique est alimenté par des batteries au lithium-ion assiste le V6 lors des démarrages et des fortes accélérations. Cela permet de conserver les performances de la S350 dotée du même moteur essence, tout ne consommant que 7.9L/100km et en ne rejetant que 190g de C02 par km (contre 10.1L/100km et 242g/km pour la S350). Par ailleurs, la S320 CDI devient S350 CDI et développe désormais 235ch tandis que la S420 CDI devient S450 CDI sans aucun changement.

Bref, avec ce restylage la Classe S fait une avancée technologique considérable tout en proposant une version respectueuse de l’environnement qui n’en fait pas trop par rapport aux Lexus LS600h qui sont bien trop puissantes pour être vraiment écologiques.