BMW X5M : Le visage d’un X6

En même temps que sa déclinaison « coupé » X6, le X5 se muscle aussi avec la présentation du X5M au salon de New-York.

Esthétiquement, le X5M change totalement sa face avant. En effet, comme pour la M3 E90 qui reçoit une face avant du coupé E92, le X5M reçoit la face avant complète du X6M. Cela comprend donc des optiques plus fines et ce monstrueux pare-chocs très agressif. On note aussi la présence des même petites sorties d’air sur les ailes avant. Elle s’équipe par ailleurs de jantes 20 pouces au dessin assez peu sportif. La partie arrière reprend un pare-chocs assez proche de celui du X6M avec des petites sorties d’air, un extracteur ton carrosserie qui accueille 4 sorties d’échappement.

Sous son capot, nous retrouvons la même mécanique que sur le X6M. En effet, BMW Motorsport rompt avec la tradition des moteurs atmosphériques en adoptant un V8 4.4L bi-turbo développant 555ch et 680Nm de couple. Les performances annoncées sont assez impressionnantes pour un SUV de 2380kg avec un 0 à 100km/h effectué en 4.7 secondes et une vitesse de pointe électroniquement limitée à 250km/h (275km/h en option).

Par ailleurs, les ingénieurs Motorsport ont retravaillé le système X-Drive afin de lui permettre d’être plus sportive. Les freins sont énormes et mordus par des étriers à 4 pistons à l’avant et des étriers flottants à l’arrière. Ces améliorations devraient permettre au X5M d’affronter le Cayenne Turbo et le ML63 AMG sans problème.

Bref, le X5M est le penchant familial du X6M mais offre des performances de même niveau. C’est donc une offre assez complémentaire qui devrait plaire outre Atlantique.